Angola: Remise officielle d'un navire de recherches scientifiques

Luanda — Le ministère de la Pêche et de la Mer a définitivement reçu ce lundi de la part de la société Damen, après la signature de l?acte de vente, le navire de recherches scientifiques appelé "Baía Farta", qui a été construction en Roumanie.

L'acte de vente a été signé par le directeur du bureau juridique du ministère angolais de la Pêche et de la Mer, Adalberto Miguel, et le directeur des services de Damen, Patrick Kamerman, responsable du processus de construction du navire dans la République de Roumanie qui a débuté en 2016.

La cérémonie a été assistée par la ministre des Pêches et de la Mer, Maria Antonieta Baptista.

La construction du navire de recherches scientifiques "Baía Farta" est évaluée à environ 80 millions de dollars américains.

Lors de la cérémonie, Maria Antonieta Baptista a déclaré que le secteur recevait le troisième navire de ce type dans le monde en termes de technologie et de sophistication et le premier du genre en Afrique.

Selon la ministre, le navire nécessitera beaucoup d'entretien, raison pour laquelle il faudra avoir de bonnes initiatives pour le rendre autonome, car il "est très utile non seulement pour l'Angola, mais aussi pour l'Afrique et le monde".

Le navire "Baía Farta" fera des recherches scientifiques pour mieux connaître la diversité des ressources marines, l'écosystème de la côte angolaise et la pêche.

Une fois achevé en Roumanie, il a été testé en mer Noire à une profondeur de 2212 mètres et à plus de 5000 mètres dans l'océan Atlantique lors de son arrivée en Angola.

Le navire "Baía Farta", d'une longueur de 74 mètres, dispose d'une salle d'acoustique, de quatre laboratoires, d'une salle de sport, de cabines doubles, d'une cuisine, d'une place de service avec 15 moniteurs et de trois ordinateurs pour le commande de Sonar (appareil électrique utilisé dans la navigation pour mesurer la distance entre la surface de l'eau et le fond de la mer).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.