Congo-Brazzaville: Niari - L'UDH-Yuki investit son bureau exécutif communal et départemental

Le bureau exécutif national de l'Union des démocrates humaniste (UDH=YUKI) a officiellement investi, le 21 juillet à Dolisie, chef-lieu du département du Niari, les membres du bureau exécutif communal et départemental.

« Le parti doit être représenté dans tout le département. Je pense qu'il faudrait regarder de sorte qu'il puisse bien fonctionner. », a indiqué le président départemental du parti, proche de l'opposition, Albert Macoumba.

L'installation de ces bureaux vient ainsi combler le vide longtemps observé au sein de cette formation politique qui se veut véritablement national. Elle intervient après celle d'Ignié, dans le Pool, et Mossendjo, dans le Niari.

Dans ce département, le bureau exécutif compte dix membres, présidé par Albert Mafoumbi, tandis que la commission d'évaluation et de discipline en compte quatre.

La commune de Dolisie possède une commission d'évaluation et de discipline composée de trois membres puis un bureau exécutif de dix membres, placé sous la direction de Kombila Moussavou.

Dans toutes les sous-préfectures et communes, il est prévu l'installation d'une mutuelle d'entraide afin d'aider des militants, une innovation dans l'histoire politique du Congo.

Née des cendres de la Communauté des démocrates humanistes africains(Codeha), l'UDH=Yuki a été créée peu avant les élections présidentielle et législatives de 2016. Elle est dirigée par Guy-Brice Parfait Kolelas, son président national.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.