Congo-Brazzaville: Diaspora - Wake-Up mind planche sur l'orientation et l'insertion des jeunes congolais

A l'unisson avec les associations, chefs d'entreprises, étudiants, les membres de l'association Wake-Up mind organisent un espace d'orientation et d'insertion des jeunes.

La première rencontre, sous forme de consensus du 20 juillet, à Paris, était ouverte à tous les membres de la diaspora ayant un rapport avec l'employabilité de jeunes au Congo.

Le thème portait sur « l'orientation et l'insertion des jeunes au Congo : quels rôles pour la diaspora ? ».

Plusieurs chefs d'entreprises et étudiants ont participé à cette conférence. Marien Fauney Ngombe, président de So'Art / Club Lenda et Fréderic Nze, PDG d'Oakam, établissement de microcrédit en Grande Bretagne, ont mené les échanges.

Qualifiés de fructueux, à en croire les participants, ces échanges ont permis d'élaborer des recommandations.

La principale est la création d'une plateforme numérique susceptible de connecter la diaspora qualifiante aux jeunes congolais. Celle-ci leur permettrait de vulgariser les conseils d'orientation. Ce qui les encouragerait en même temps à la création d'entreprises, de manière à stimuler l'emploi des jeunes.

Les participants ont également pensé à l'organisation des concours d'innovation et à l'incitation aux retours d'expériences des membres de la diaspora pendant leur séjour au Congo.

Au-delà, étudier, avec les institutions, la mise en place des politiques incitatives d'aide au retour de la diaspora qualifiante dans le pays d'origine pour développer le tissu industriel.

Autant de préconisations qui seront proposées aux autorités congolaises compétentes, « dans l'espoir de remédier à ces différents maux qui minent le développement de la jeunesse », estiment les initiateurs de la conférence consensus du 20 juillet à Paris.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.