Sénégal: Finances publiques - Execution soutenue des dépenses en mai

A fin mai 2019, souligne la Dpee, la gestion budgétaire s'est traduite par une mobilisation satisfaisante des ressources et une exécution soutenue des dépenses publiques.

En effet, les ressources (990,8 milliards) ont progressé de 10% tandis que les dépenses publiques (1509,9 milliards) se sont confortées de 29,5%.

Au total, le solde budgétaire, dons compris, est estimé en déficit de 519,1 milliards à fin mai 2019 contre un déficit de 284 milliards à la même période de l'année précédente.

Concernant les dépenses budgétaires, elles sont estimées à 1509,9 milliards à fin mai 2019 contre 1165,7 milliards un an auparavant, soit un accroissement de 344,2 milliards ou 29,5%, à la fois porté par les charges courantes (+29,7%) et les investissements (+29,2%).

La hausse des dépenses courantes est principalement attribuable aux intérêts sur la dette publique (167,6 milliards), à la masse salariale (304,5 milliards) et aux charges de fonctionnement (446,5 milliards) qui se sont respectivement confortées de 38,7%, 15% et 38,4%.

L'accroissement des dépenses de fonctionnement est perceptible à travers les transferts et subventions alors que l'augmentation des intérêts reflète l'échéance de l'Eurobond.

S'agissant des dépenses en capital, elles sont évaluées à 591 milliards à fin mai 2019 contre 457,6 milliards un an auparavant, soit une hausse de 29,2%, à la fois soutenue par les investissements sur ressources extérieures (261,2 milliards) et les investissements sur ressources intérieures (330,2 milliards) qui se sont respectivement consolidés de 35,1% et 24,9%.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.