Cameroun: Extrême-Nord - Le « Gurna » commémoré

La ville de Fianga, chef-lieu du département du Mont Illi dans la province du Mayo-Kébi Est au Tchad a récemment accueilli ce festival international.

Patrimoine commun des peuples Tupuri, Kéra et Wina, le festival international "Gurna". Dans l'humilité et la fraternité, les multiples danses patrimoniales, la lutte traditionnelle et l'exposition d'œuvres d'arts anciens ont épaté le public. Rappelons que ces trois peuples font allégeance à un même chef spirituel, Wang Doré, établi au Tchad. Partagés entre le Cameroun et le Tchad, ces trois peuples ont une fois de plus montré à cette occasion leur volonté de valoriser leurs rites, us et coutumes.

Cette édition était placée sous le thème : « Le Gurna, cadre du développement durable pour les peuples Tupuri, Kéra et Wina ». Ce rendez-vous a donné l'occasion à Madeleine Alingué, ministre tchadienne du Développement touristique, de la Culture et de l'Artisanat d'insuffler les bases d'une réflexion profonde sur les problématiques du développement qui interpelle les trois communautés. Un développement qui passe forcément aussi par le tourisme autour du Gurna.

Des personnalités camerounaises à l'instar de Luc Ayang, président du conseil économique et social, le secrétaire d'Etat Boniface Bayaola, le sénateur Dakolé Daïssala et bien d'autres ont assisté à la cérémonie d'ouverture. Deux danses "Gurna" géant, sept combats de lutte africaine libre remportés par l'équipe tchadienne ont mis fin aux festivités dimanche 30 juin à Fianga. L'édition 2020 est prévue à Doukoula chef-lieu de l'arrondissement de Kar-hay dans le Mayo-Danay.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.