Angola: 200.000 USD pour la transformation des produits agricoles à Huambo

Huambo — Deux cent mille dollars américains (USD) est le montant que le Centre de technologie alimentaire de la commune de Calenga investit, par étape, dans l'achat de nouveaux équipements afin de devenir une référence nationale dans la transformation des fruits et légumes en produits finis.

S'exprimant lundi à l'Angop, le responsable de l'institution, Hilário Salupula, a souligné que le matériel technologique nécessaire pour augmentation de la production agricole avait été identifié en Afrique du Sud et pourrait être mis en service à la fin de cette année.

Il a déclaré que le montant en question serait aussi utilisé pour l'équipement de laboratoires, la formation professionnelle et la recherche.

Cependant, il a dit que l'investissement actuel de 10 millions de kwanzas était insuffisant pour relever les défis de l'institution, qui vise à devenir, à moyen terme, une référence nationale.

Il a indiqué que le centre, qui opère sur une superficie de deux hectares, dispose actuellement de plusieurs équipements, dont un distillateur, utilisé pour la production d'alcool et de spiritueux, extraits de fruits et légumes, ainsi que de liqueurs et de friandises pour les repas scolaires.

Le centre de technologie alimentaire a été créé en 2002 et opère dans la municipalité de Caála, dans la province de Huambo, en tenant compte du fait que la région enregistre la production la plus élevée de produits agricoles, fruits et matières premières.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.