Angola: BNA soutient la création d'incubateurs d'entreprises

Luanda — La Banque nationale d'Angola (BNA) et le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Science, de la Technologie et de l'Innovation (MESCTI) ont signé lundi à Luanda un mémorandum d'entente visant à promouvoir la création d'incubateurs d'entreprises sur la base de la numérisation des services de paiement.

Dans le but de soutenir et d'encourager la formation d'entrepreneurs, de chercheurs, d'entreprises et d'autres entités dans le processus de développement, soutenu par des idées d'affaires à caractère technologique, la Banque centrale cherche ainsi à contribuer à l'émergence de petites entreprises innovantes en Angola.

Cette initiative, dont le protocole d'accord a été signé par le gouverneur de la Banque nationale d'Angola, José de Lima Massano, et la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Science, de la Technologie et de l'Innovation, Maria Sambo, aura une durée de 12 mois et soutiendra simultanément un maximum de 10 projets.

L'incubation est gratuite pour les projets sélectionnés, souscrits par des particuliers ou des entreprises souhaitant développer des idées d'affaires, des produits ou services innovants.

Le programme d'incubation, disponible à la Faculté de génie de l'Université Agostinho Neto, débute ainsi par le processus de sélection des projets et sera basé sur des exigences prédéfinies qui seront publiées prochainement sur un portail Internet créé à cette fin.

Selon le mémorandum d'entente, l'évaluation et la sélection des candidatures se feront sur la base de critères préétablis par une commission d'évaluation composée de représentants de la BNA et du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Science, de la Technologie et de l'Innovation (MESCTI).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.