Algérie: CAN 2019 - Bounedjah et Belaïli honorés par le wali d'Oran

Oran — Une réception officielle en l'honneur des deux internationaux algériens, Baghdad Bounedjah et Youcef Belaïli, a été organisée lundi à Oran par le premier responsable de cette ville qui a enfanté les deux joueurs sacrés champions d'Afrique avec la sélection algérienne de football vendredi passé au Caire.

Le wali d'Oran, Mouloud Chérifi, s'est déclaré, dans son allocution, "fier de la contribution de deux joueurs issus de la capitale de l'Ouest du pays dans le sacre continental que toute l'Algérie attendait depuis 29 ans".

Les Verts, que rares avaient donné cher de leur peau avant cette 23e édition de la Coupe d'Afrique des nations (CAN), ont remporté haut la main le deuxième trophée de l'Algérie dans cette compétition abritée par l'Egypte, un trophée qui s'ajoute au premier sacre obtenu en 1990 à Alger.

"A travers les deux joueurs, je tiens à transmettre un message de haute considération de la population d'Oran à toute la composante de la sélection algérienne qui a défendu corps et âme les couleurs nationales lors du rendez-vous africain", a poursuivi le wali.

Il a, en outre rappelé, le parcours des deux joueurs qui ont débuté dans un petit club d'Oran, à savoir, le RCG Oran, "avant de gravir des échelons et devenir des stars du football africain", s'est-il réjoui.

Appelant la jeune génération à faire de Belaïli et Bounedjah un "modèle" dans leur carrière sportive, M. Cherifi a estimé au passage qu'Oran "a toujours été un réservoir de talents ayant tout le temps alimenté la sélection nationale de joueurs de valeur".

Pour sa part, Belaïli (ES Tunisie), s'est dit "honoré par l'accueil officiel et populaire que lui a été réservé ainsi que tous ses coéquipiers à Alger", tout en s'engageant à tout donner encore "pour procurer d'autres moments de joie au peuple algérien".

Même son de cloche chez son ami et coéquipier en équipe nationale, Bounedjah, le buteur d'Al-Sadd de Qatar, qui s'est dit aussi "surpris" par cet accueil, aussi bien à Alger qu'à Oran, ajoutant qu'il était "très heureux de contribuer à ce sacre africain qui a rendu tout un peuple heureux alors qu'il avait avide de fêter des consécrations sur le plan international depuis plusieurs années".

A l'issue de cette cérémonie, à laquelle ont assisté, entre autres, les autorités civiles et sécuritaires de la ville, ainsi que le champion d'Afrique avec la sélection algérienne en 1990, Si Tahar Cherif El Ouezzani, des cadeaux symboliques ont été remis aux deux joueurs qui se sont dirigés par la suite vers l'esplanade du jardin Sidi M'hamed où un gala artistique a été organisé en leur honneur en présence d'une foule très nombreuse composée de jeunes et de familles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.