Cameroun: Recherche - L'environnement hospitalier au scanner

L'accueil, l'internement, la prise en charge de certains établissements sujet d'une thèse soutenue mercredi.

Pour sa thèse de doctorat, soutenue ce 17 juillet à la faculté de Médecine et des Sciences pharmaceutiques de l'université de Douala, l'étudiante Justine Essono Ada avait axé ses recherches sur la qualité de l'hospitalisation, l'accueil, la prise en charge et l'environnement hospitalier. Il s'agissait d'évaluer la satisfaction de patientes internées en gynécologie obstétrique de trois formations de référence (Hôpital central, Centre hospitalier universitaire, et Hôpital gynéco-obstétrique de Ngousso) et de deux formations périphériques (hôpital de district de Biyemassi et d'Efoulan) de Yaoundé.

Le travail de recherche, qui a duré cinq mois, de février à juin 2019, a permis de constater que 80% des patients étaient satisfaits de leur séjour dans le service de gynécologie obstétrique, l'accueil obtenait 83,5% de satisfaction, la prise en charge 83,7% et l'environnement, 75,2%. On notera que sur ce dernier aspect il y a donc des efforts à faire... De cette évaluation, il ressort que l'hôpital de district de Biyemassi a obtenu le score le plus élevé. Le cadre est maintenu dans un état de propreté acceptable et le personnel soignant est accueillant et aimable.

Une difficulté rencontrée pendant ces travaux toutefois, le manque d'implication des patients, due à une sorte de méfiance... Justine Essono Ada a donc proposé de créer une application pour une évaluation qui se ferait à distance, à partir de Smartphones et autres téléphones portables. Elle espère aussi contribuer à la sensibilisation du personnel soignant. Selon Justine Essono Ada, la guérison s'opère à 50% à partir des points soulevés dans cette thèse. Le jury, composé de deux professeurs en médecine (gynécologie) et de deux médecins spécialistes, lui a décerné la mention « Très honorable », jugeant son travail original.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.