Tchad: Les conflits entre éleveurs et agriculteurs ou la compétition pour les ressources naturelles

Photo: Le Pays
Des soldats tchadiens

Au Tchad, le calme revient progressivement dans le village de Tchire dans la province de la Tandjilé, où un nouveau conflit entre agriculteurs et éleveurs a fait au moins six morts et une vingtaine de blessés samedi dernier.

RFI revient sur les raisons de ce conflit avec le président de l'Association des éleveurs et nomades du Tchad, l'AEND: la compétition sur les ressources naturelles.

Ce sont des conflits récurrents entre ces deux communautés surtout à cette époque de l'année nous explique Mahamat Nour Abdallah, président de l'AEND.

« Vous savez que pendant cette période des semis et de labours les conflits sont récurrents entre les éleveurs et les agriculteurs.

Ces conflits sont aussi causés par la fermeture des couloirs de passage des animaux, par l'occupation des aires de stationnement et de séjour, mais également par la divagation des animaux dans certains champs qui se trouvent sur les aires de stationnement ou sur les couloirs de passage ».

Des incidents à replacer dans le « contexte d'une mécanisation de l'agriculture et d'une absence de politique de gestion de l'espace rural», poursuit Mahamat Nour Abdallah.

« Nous venons d'apprendre que les autorités civiles et militaires sont déjà sur les lieux. Elles s'activent pour apporter le calme et la quiétude entre les deux communautés.

Ces conflits entre agriculteurs et éleveurs sont, d'une manière ou d'une autre, la conséquence d'une compétition sur les ressources naturelles ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.