Congo-Kinshasa: La Police MONUSCO a formé 1 320 agents de la PNC à Kinshasa en Gestion démocratique des foules

communiqué de presse

Kinshasa, le 24 Juillet 2019 - La MONUSCO a clôturé ce 23 juillet à Kinshasa, la session de formation en maintien et rétablissement de l'ordre public (MROP) et en gestes et techniques professionnels d'interpellation (GPTI) au bénéfice de 1 320 agents de la Police Nationale Congolaise (PNC).

La cérémonie de clôture qui s'est tenue à la foire internationale de Kinshasa, a été présidée par le Commissaire Général adjoint en charge de la police administrative, le Général Patience MUSHID YAN, et le Colonel Daher, représentant le Chef de la composante police de la MONUSCO, en présence du gouverneur de la ville de Kinshasa et de plusieurs autorités civiles et politiques.

«La formation qui prend fin aujourd'hui constitue une traduction sans équivoque de la volonté de la Police MONUSCO d'accompagner la PNC dans sa réforme en général et plus particulièrement celle de sa professionnalisation à travers la formation », a expliqué le colonel Daher dans son mot de circonstance.

Il a rappelé que le recyclage en Gestion démocratique de l'ordre public vise à renforcer les capacités opérationnelles des personnels des unités chargées du maintien et rétablissement de l'ordre public afin de faire d'eux des experts indispensables à l'exécution optimale de leurs missions. Selon lui, la recherche d'un niveau de professionnalisme élevé est une condition nécessaire à l'efficacité pour une PNC républicaine, respectueuse des Droits de l'Homme et des libertés publiques.

A l'issue de son allocution les stagiaires ont procédé à des démonstrations sur les techniques apprises, allant des arts martiaux, aux techniques de rétablissement de l'ordre public et des gestes techniques et professionnels d'interpellation. Le démontage-remontage d'une arme, avec les yeux bandés, opposait un policier et une policière. Cette dernière a gagné sous les applaudissements nourris des autorités et du grand public.

Prenant la parole pour son mot, le représentant du commissaire Général de la PNC a remercié les formateurs mais aussi les stagiaires qui, à travers les démonstrations effectuées, prouvent à suffisance le professionnalisme de la PNC.

Il leur a demandé de traduire en actes, partout où ils seront, les acquis de cette formation en respectant, la dignité humaine et les libertés publiques. Il a exprimé sa gratitude à la MONUSCO à travers sa composante Police, leur « grand et éternel partenaire » qui ne cesse de leur apporter une expertise et un soutien logistique dans l'exercice de la réforme.

Outre les techniques de gestion des foules et de l'ordre public, la formation qui a duré 4 mois, a porté également sur les droits de l'Homme et l'éthique et la déontologie policière.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.