Afrique: Angels for Africa et Moroccan Business Angels Network, deux réseaux d'appui aux startups

"Angels for Africa" et "Moroccan Business Angels Network", deux réseaux d'appui aux startups, ont vu le jour, a annoncé récemment l'agence de coopération technique allemande (GIZ).

Créé par LaFactory, Angels for Africa est un programme destiné aux startups technologiques africaines. Uniquement constitué d'entrepreneurs expérimentés, eux-mêmes anciens startupers ayant réussi, il apporte une réelle rupture avec les méthodes traditionnelles des réseaux de Business Angels, et s'adapte aux besoins pressants des startups africaines en mécanismes de soutien appropriés, précise la GIZ dans un communiqué.

Moroccan Business Angels Network est un réseau fondé en 2019 grâce à la formation GIZ dispensée en novembre 2018. Il met en réseau des entrepreneuses et entrepreneurs, en soutenant des startups innovantes au Maroc par leurs réseaux et leurs compétences tout en contribuant au financement (seed capital), rapporte la MAP.

La création de ces deux réseaux de Business Angels s'inscrit dans le cadre du développement de nouveaux modèles de financements "alternatifs, inclusifs et innovants" pour les TPME marocaines, en partenariat entre le programme Maroc-Union européenne d'appui à la compétitivité et à la croissance verte (PACC) et le projet Taahil Al Mokawalat (TAM III), de la GIZ.

Cette activité stratégique est exécutée par le domaine d'intervention III du projet TAM III en collaboration avec la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE) relevant du ministère de l'Economie et des Finances (MEF), indique la GIZ, notant que son objectif général est de contribuer à l'accélération du financement des TPME à fort potentiel et des startups innovantes à travers des réseaux de Business Angel (BA) structurés.

Il s'agit d'apporter un appui technique à la structuration de l'écosystème des Business Angels à travers la mise en œuvre concertée avec les différentes parties prenantes d'un ensemble de mesures qui visent à renforcer les capacités des Business Angels, d'une part, et celles des TPME à fort potentiel et des startups innovantes, d'autre part, souligne la même source.

"Cet appel à manifestation d'intérêt destiné aux Business Angels consiste à élargir des offres de services financiers par la mise en place de nouveaux instruments de financement, et constituera un appui significatif à l'offre de financement classique", relève Karim Bouhafes, conseiller en services financiers à la GIZ, cité dans le communiqué. Et de noter que "c'est dans ce cadre que la structuration des réseaux de Business Angels est primordiale pour pouvoir offrir un type de financement adapté à la cible des TPME à fort potentiel et aux startups innovantes".

Peu visibles au Maroc, les Business Angels sont des personnes physiques qui investissent leurs propres ressources financières, compétences, expérience et réseaux relationnels dans les startups et constituent un élément essentiel de la chaîne de valeur des TPME marocaines.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.