Afrique: CAN 2019 - L'arbitre de la finale s'explique sur le penalty retiré

C'est le fait polémique en finale de la CAN 2019. Un penalty sifflé en premier ressort par l'arbitre camerounais Alioum Alioum mais se ravise en deuxième resort grâce au VAR. Sur la radio Suelaba Fm 105, le sifflet camerounais explique les raisons de retirer finalement le penalty.

« Mon assistant m'a informé à l'oreillette qu'il y avait main et moi aussi de ma position, de profil, j'avais une idée de main. Mais on ne savait vraiment pas si cette main était anormale et si elle était décollée du corps. J'ai pris la décision de siffler un penalty, mais ensuite, l'assistant de la vidéo m'a envoyé voir l'image. Arrivé là-bas, en même pas une minute, j'ai revu l'image et je suis revenu sur ma décision. Il n'y avait pas penalty, c'était le long du corps. La main n'était pas décollée. Disons qu'il n'a pas, comme le terme technique le dit, « grossi le corps »», a expliqué l'arbitre de 37 ans.

Malgré les critiques envers le VAR, Alioum Alioum salue la présence et le rôle de la VAR à la CAN 2019.

« Dieu merci nous avons une assistance vidéo qui rectifie les choses. C'est important. J'avoue que la main du joueur algérien est la seule décision qui m'a préoccupé lors de la finale. Effectivement il y avait main dans la surface de réparation. Quand il y a une main dans les dix-huit mètres il y a penalty effectivement », a-t-il conclu.

Pour rappel, à la 60ème minute, sur un centre d'Ismaïla Sarr, Adlène Guedioura s'interpose dans la surface de réparation. Pour les joueurs sénégalais, la main était décollée et il fallait que l'arbitre montre le point de penalty.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.