Sénégal: Kaolack - 77 000 enfants ciblés par une campagne de traitement de masse

Kaolack — Le district sanitaire de Kaolack va organiser du 28 au 31 juillet une campagne de traitement de masse pour lutter contre le paludisme, a annoncé mercredi le médecin-chef de district, Dr Niane Seck, indiquant que 77000 enfants âgés de 3 à 120 mois sont ciblés pour cette opération.

"Ce traitement de masse est appelé campagne de chimio-prévention du paludisme saisonnier", a-t-il expliqué à la presse, au terme d'une réunion d'information avec les acteurs.

Selon lui, cette campagne consiste à administrer des doses thérapeutiques de médicaments à des enfants pendant trois jours consécutifs, renouvelées mensuellement pendant trois mois.

Avec la stratégie du porte-à-porte, 17 postes de santé seront touchés dans la commune de Kaolack ainsi que celui de Kahone.

"Au niveau des postes éligibles pour faire cette campagne, des relais et d'autres superviseurs sont identifiés et bénéficieront d'une formation de trois jours pour pouvoir administrer les traitements et utiliser les outils de gestion confectionnés pour cette campagne", renseigne Dr Seck.

Il souligne que "cette stratégie vient s'ajouter aux différentes stratégies de lutte contre le paludisme notamment l'utilisation des moustiquaires, le recours précoce aux soins, le traitement préventif intermittent chez la femme enceinte".

Cependant, Dr Seck invite les parents et l'ensemble de la population à accompagner, par un bon accueil, les chefs de poste et les relais qui seront dans les maisons pour administrer le traitement aux enfants.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.