Algérie: Complexe sportif d'Oran - 1,2 milliard DA débloqué pour accélérer les travaux

Oran — Une enveloppe de près de 1,2 milliard DA a été débloquée dernièrement par l'Etat pour lever des contraintes liées au projet de réalisation du complexe sportif d'Oran, a indiqué jeudi le ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville, Kamel Beldjoud, en marge de sa visite sur site.

Présidant la commission interministérielle technique, mise en place par le Premier ministre, Noureddine Bedoui, en juin dernier, pour suivre les préparatifs des différents projets programmés pour les Jeux Méditerranéens de 2021 à Oran, M. Beldjoud a effectué pour l'occasion sa deuxième visite dans la capitale de l'Ouest, en l'espace de moins d'un mois.

"Après notre première visite sur les lieux et au cours de laquelle nous avons été informés de tous les obstacles pénalisant la bonne marche des travaux au niveau des chantiers du complexe sportif, des mesures concrètes ont été prises par le Premier ministre ayant permis de lever plusieurs contraintes d'ordre financier", a indiqué Kamel Beldjoud, accompagné lors de cette sortie du ministre des Travaux publics et des transport, Mustapha Kouraba.

"Par ces démarches ayant permis notamment de satisfaire les doléances de l'entreprise réalisatrice du projet (MCC), il appartient à cette dernière d'honorer ses engagements", a-t-il souligné.

Au cours de sa visite dans les chantiers du complexe sportif, implanté à Bir El Djir (Est d'Oran) comprenant un stade de football de 40.000 places, un stade d'athlétisme de 4.200 places, une salle omnisports (6.000 places) et un centre nautique de trois bassins, dont deux olympiques, le ministre a surtout relevé que le nombre d'ouvrier affectés sur le site 'reste encore insuffisant", insistant auprès des responsables de MCC de redoubler la cadence des travaux en renforçant ses effectifs et à opter pour une main d'œuvre qualifiée.

Informé de la décision d'une trentaine de sociétés sous-traitantes de cesser leurs activités au niveau des chantiers du complexe, M. Beldjoud a sommé les responsables de MCC d'honorer leurs engagements vis-à-vis de ces sous-traitants pour que ces derniers s'acquittent des missions qui leur sont confiées.

Autre problème de taille évoqué à l'occasion de cette visite a trait au lancement des travaux de la semence de la pelouse du stade de football, une opération confiée à l'entreprise "Natural Grass Africa" dont le responsable s'est plaint auprès du ministre concernant le blocage du matériel y inhérent au niveau du chantier du nouveau stade de Tizi Ouzou.

Cette entreprise s'est engagée, toutefois, à lancer l'opération de semence de la pelouse le 20 août prochain, après avoir reçu des assurances de la part de M. Beldjoud pour régler le problème du matériel en question.

Dans la foulée, le ministre a ordonné à l'entreprise chinoise (MCC) de payer ses créances envers "Natural Grass Africa" et les autres intervenants, afin de les mobiliser pour que le complexe sportif, dans son ensemble, soit livré "avant juin 2020", une année avant le début du rendez-vous des J.M, prévu du 25 juin au 5 juillet 2021.

Lors de sa visite à Oran, M. Beldjoud a également visité le village méditerranéen où la société chinoise chargée de sa réalisation (CSEC), ainsi que les autres intervenants ont noté avec satisfaction la levée de toutes les contraintes permettant d'avancer considérablement dans les travaux de cette infrastructure dédiée à l'hébergement des athlètes et leurs accompagnateurs.

Le taux d'avancement des blocs d'hébergement (4.800 lits) et les différentes annexes du village est estimé à 75%, selon l'exposé présenté au ministre par les services concernés qui s'engagent à le livrer avant juin 2020.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.