Algérie: Inciter l'élève à la lecture face au "recul" du lectorat

Alger — Le ministre de l'Education nationale, Abdelhakim Belabed a mis l'accent, jeudi à Alger, sur l'impératif d'inciter l'élève à la lecture et de développer les compétences d'auto-apprentissage face au recul du lectorat dans les sociétés contemporaines.

Supervisant la cérémonie de distinction des 10 lauréats de la 4ème édition du concours "Défi de la lecture arabe", M. Belabed a indiqué que cette initiative "permet de renforcer les connaissances, sensibiliser à l'importance de la lecture, développer l'auto-apprentissage, élargir les connaissances et enrichir le bagage linguistique et améliorer l'apprentissage de la langue arabe chez l'élève dans les pays arabes et à l'étranger".

S'exprimant devant nombre de ministres en présence de l'ambassadeur des Emirats arabes unis (EAU) en Algérie, M. Belabed a expliqué que ce concours qu'abrite Dubaï vient soutenir le prix scolaire national "Aklam Biladi", dans une ère où nous connaissons un recul du taux de lecture dans les sociétés contemporaines, vu la profusion des nouvelles technologies notamment Internet".

Ce projet constitue "un prolongement du programme d'action du ministère de l'Education et s'adapte à sa politique qui vise à renforcer la maitrise des connaissances de base, notamment en langue arabe", a-t-il indiqué, soulignant que le ministère de l'éducation national "a pris une série de mesures pour promouvoir la lecture en milieu scolaire et améliorer le rendement des élèves".

Dans son allocution à l'occasion, le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, Hassane Rabehi, a affirmé que la lecture permettait au peuple de mieux connaître son histoire.

Pour sa part, la ministre de la Culture, Meriem Merdaci a appelé les parents à encourager leurs enfants à lire, soulignant que son département ministériel "œuvre à promouvoir la lecture en Algérie".

L'élève Kebir Naïma, du lycée Emir Abdelkader dans la wilaya de Mostaghanem a obtenu la première place et représentera l'Algérie à la 4e édition du projet "Défi de la lecture arabe".

Lancé en 2015 à l'initiative du Cheikh Mohammed Ben Rached al-Maktoum, le projet "Défi de la lecture arabe" verra la participation de 49 Etats, dont 16 pays arabes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.