Afrique du Nord: Décès de Caid Essebsi - La présidence tunisienne appelle le peuple à "l'unité"

Tunis — La présidence de la République tunisienne a appelé le peuple tunisien à l'"unité" et à "la solidarité", après le décès jeudi matin du chef de l'Etat, Béji Caid Essebsi, à l'âge de 92 ans, a rapporté l'agence de presse TAP.

"La Tunisie pleure l'un de ses plus grands Hommes, le président de la République, Béji Caid Essebsi, qui a consacré sa vie pour servir son pays, défendre son invulnérabilité, sa souveraineté et son caractère civil", indique un communiqué de la présidence tunisienne.

"Face à cette épreuve, la présidence de la République appelle le peuple tunisien à l'unité, à la solidarité et à la cohésion autour des instances constitutionnelles afin de préserver le présent et l'avenir de la Tunisie", ajoute le communiqué publié par la TAP.

La présidence avait annoncé auparavant dans un bref communiqué le décès du président Béji Essebsi à l'hôpital militaire de Tunis, quelques heures après son hospitalisation en soins intensifs.

A la tête de l'Etat tunisien depuis décembre 2014, le vétéran politique Caïd Essebsi avait été admis le mois dernier à l'hôpital militaire du Tunis à la suite d'un "sérieux malaise".

Il est apparu en public seulement deux fois depuis la fin de la précédente hospitalisation, le 1er juillet. Caïd Essebsi est mort à quelques mois de la fin de son mandat présidentiel.

La Tunisie s'apprête à organiser des élections législatives et présidentielle, prévues respectivement pour les 6 octobre et 17 novembre prochains.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.