Tunisie: Après le décès du Président Béji Caïd Essebsi, les élections présidentielles avancées au 15 septembre prochain

Photo: RFI
(Photo d'archives) - Plus de deux mille personnes ont manifesté samedi 14 mai 2017, à Tunis.

À quelques mois de la fin de son mandat présidentiel prévu en décembre 2019, Béji Caïd Essebsi le Président de la Tunisie a succombé des suites d'une maladie à l'âge de 92 ans. Ce qui ouvre la voie à une élection présidentielle anticipée qui se tiendra le 15 septembre prochain. Alors que le scrutin présidentiel était programmé pour le 17 novembre et les législatives le 6 octobre 2019. Dans l'attente de l'organisation de ses prochaines échéances, Mohamed Ennaceur, le Président du Parlement assure l'intérim à la tête de l'État tunisien.

«La date la plus probable pour la présidentielle anticipée est le 15 septembre prochain, mais ce n'est pas une date définitive», a déclaré l'instance supérieure indépendante des élections.

L'enterrement du défunt Président est prévu demain, samedi. Un deuil national de sept jours a été décrété par le Premier ministre Youssef Chahed.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.