Angola: Le pays s'attend à recevoir plus d'investisseurs chinois - ambassadeur

Luanda — L'ambassadeur angolais en Chine, João Salvador, a déclaré dans une interview au China Daily qu'il s'attendait à recevoir plus d'investisseurs chinois dans le pays.

«Les entreprises chinoises apportent une contribution majeure à l'Angola en l'aidant à reconstruire ses infrastructures dévastées par la guerre civile du passé. Cela inclut les routes, les hôpitaux, les écoles et autres », a-t-il souligné.

Le diplomate angolais a cité, à titre d'exemple, la société chinoise Tiesiju Civil Engineering Group (CTCE), qui opère en Angola depuis 11 ans et a environ 800 employés, dont 60% sont angolais.

Selon lui, des entreprises chinoises et des investisseurs privés sont engagés dans des projets industriels, contribuant à promouvoir le développement économique et social de l'Angola tout en stimulant l'emploi dans le pays.

Il a souligné que l'Angola était le deuxième partenaire commercial de la Chine en Afrique.

"L'Angola a un climat doux et des sols fertiles. La riche faune et la flore rendent également le pays riche en ressources agricoles, un domaine à explorer par les investisseurs chinois", a évoqué l'ambassadeur.

Le diplomate espère que les Chinois puissent investir dans le secteur de la pêche, compte tenu du potentiel existant dans ce domaine en Angola, qui a un littoral de 1 650 km, et offre des produits aquatiques uniques diversifiés, du poisson, des mollusques et des crustacés.

L'ambassadeur a rappelé qu'en octobre 2018, le président João Lourenço avait effectué une visite d'État en Chine, a rencontré des autorités chinoises, et assisté à la signature de deux accords favorisant les échanges bilatéraux et la prospérité mutuelle (... ).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.