Sénégal: Distribution de MILDA - Abdoulaye Diouf Sarr lancé la campagne de Saint-Louis

Sanar (Saint-Louis) — Le ministre de la Santé et de l'Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a procédé vendredi au lancement officielle de la campagne de distribution des moustiquaires imprégnées à longue durée d'action (MILDA) destinées aux ménages de la région de Saint-Louis, a constaté l'APS.

Abdoulaye Diouf Sarr a réceptionné, dans ce cadre, un lot de 525.000 pièces de moustiquaires, représentant la contribution l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS).

Le ministre de la Santé a souligné, à cette occasion, "la qualité exemplaire" des relations liant le Sénégal à l'OMVS dont il a évoqué les "nombreuses actions" en faveur des populations, particulièrement dans les domaines de la santé, de l'agriculture, de l'eau et de l'assainissement.

Depuis 2006, date marquant au le Sénégal le début de "l'accélération de l'accès généralisé à toutes les interventions à efficacité prouvée recommandées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en matière de lutte contre le paludisme, le pays "a engrangé des gains significatifs dans la lutte" contre cette maladie, a dit Abdoulaye Diouf Sarr.

Selon lui, ces résultats ont valu au président Macky Sall d'obtenir une distinction de ses paires au sein de l'Alliance des leaders africains contre le paludisme ((ALMA), distinction qui lui a été remise lors la 20e session du Multilatéral Initiative on Malaria (MIM), tenue à Dakar en avril 2018.

Abdoulaye Diouf Sarr s'est aussi réjoui des "bons résultats", qui selon lui, découlent de la conjugaison des efforts déployés par le gouvernement sénégalais, les personnels de santé et les réseaux communautaires, pour "une prévention et une prise en charge correcte des cas de paludisme".

Le ministre de la Santé a invité autorités administratives et agents de santé de la région de Saint-Louis à "faire preuve de rigueur, d'engagement et de responsabilité" dans la cogestion de ce de de MILDA au bénéfice des populations.

Il a remercié le marabout Cheikh Samba Diagne dont le "daara" (école coranique) situé à Sanar (Université Gaston Berger), a abrité la cérémonie de lancement de la campagne de distribution de moustiquaires à longue durée d'action.

"Le Sénégal est dans la phase de pré-élimination, avec un objectif d'éliminer le paludisme d'ici 2030, grâce à une bonne et parfaite prise en charge des cas de paludisme", a indiqué le ministre.

Le Haut-commissaire de l'OMVS, Hamed Diane Semega, a salué la campagne de lutte menée par les Etats africains contre le paludisme, basée selon lui sur "mesures significatives pour réduire la charge de morbidité de cette pandémie dévastatrice sur le continent africain".

Le ministre de Santé et de l'Action sociale a visité l'hôpital régional de Saint-Louis dont il s'est entretenu avec le personnel médical et les partenaires sociaux, avant de terminer sa tournée dans la région nord du Sénégal.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.