Sénégal: Energie solaire - Un programme bientôt lancé pour 300 villages du pôle Sine-Saloum (responsable)

Kaolack — Un programme d'électrification rurale de 300 villages sera bientôt lancé dans les régions de Kaffrine, Fatick et Kaolack (centre), a-t-on appris vendredi de Malick Gaye, conseiller technique à l'Agence sénégalaise d'électrification rurale (ASER), qui n'a pas précisé de date.

"Les comités régionaux de développement seront lancés incessamment pour ce projet qui va aider à résorber le gap né de la défaillance du concessionnaire choisi pour électrifier ces régions", a annoncé M. Gaye au cours d'un atelier de présentation d'une société allemande d'électrification rurale.

Dans cette optique, il invite les maires à explorer toutes les opportunités qui s'offrent à leurs communes, notamment le partenariat, pour contribuer à résoudre le problème de l'électrification rurale.

L'Etat, de son côté, "fournit d'énormes efforts pour résoudre le problème de l'électrification et a fixé à 2025 l'échéance pour l'accès universel à l'électricité", a indiqué M. Gaye, invitant les communes à explorer le partenariat privé-public pour atteindre cet objectif.

Selon lui, les Nations unies "ont fixé cette échéance à 2030, mais l'Etat veut y arriver avant cette date, et les collectivités locales ont leur partition à jouer à côté de l'ASER qui développe divers programmes et projets pour fournir l'électricité aux villages du pays".

M. Gaye a reconnu les "défaillances" de certains opérateurs engagés à fournir de l'énergie solaire à certaines localités des régions du centre du Sénégal, une situation qui explique "les réticences" des populations envers les projets lancés dans ce domaine.

Il reste que "le monde rural a connu des bonds importants dans certaines localités" dont les projets d'électrification rurale ont été confiés à des opérateurs étrangers qui "ont bien fait le travail là où le seul concessionnaire national a failli à sa mission".

Dans ce contexte, la société allemande d'électrification rurale Greentec peut être un recours, a souligné le président de l'Association des maires du pôle-territoire du Sine-Saloum (centre), Omar Ba, qui s'est déplacé jusqu'au Mali pour s'enquérir des activités de cette entreprise.

Il en est revenu avec la conviction que "Greentec peut être une solution pour le monde rural, dans le domaine de la fourniture d'énergie solaire".

Selon M. Ba, la société allemande offre également des services de potabilisation de l'eau et de connexion au Wifi.

Le directeur technique de Greentec, Aliou Traoré, a lui salué la décision des autorités de l'ASER de fournir à la société allemande "un accompagnement administratif pour le démarrage imminent" de ses activités sur le sol sénégalais.

Plusieurs maires du pôle-territoire du Sine-Saloum ont pris part à cette rencontre au cours de laquelle ils ont manifesté leur intérêt pour l'énergie solaire, une alternative à l'énergie électrique à laquelle leurs communes n'ont pas encore accès.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.