Congo-Kinshasa: Ebola - L'UE débloque 30 millions d'euros supplémentaires pour faire face à l'épidémie en République démocratique du Congo.

communiqué de presse

Bruxelles — BRUXELLES, 26 July 2019 / PRN Africa / -- L'UE débloque une enveloppe supplémentaire de 30 millions d'euros pour financer l'action humanitaire en faveur de la lutte contre Ebola dans le cadre des efforts déployés en République démocratique du Congo. La seconde épidémie d'Ebola la plus meurtrière de tous les temps a fait à ce jour plus de 1 700 morts dans un pays déjà confronté à une situation humanitaire catastrophique. L'annonce faite aujourd'hui porte le montant total de l'aide humanitaire que l'UE a consacrée à la lutte contre Ebola à 47 millions d'euros depuis 2018, date à laquelle l'épidémie actuelle a été déclarée.

M. Christos Stylianides, commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, qui est également coordinateur de l'UE pour la lutte contre le virus Ebola, a déclaré à ce sujet: «La lutte contre l'épidémie en République démocratique du Congo en est à un moment crucial. L'UE renforce considérablement son aide afin de sauver des vies et prévenir d'autres infections. Nous fournissons une nouvelle aide aux autorités de la République démocratique du Congo, à l'Organisation mondiale de la santé et aux partenaires humanitaires sur le terrain. Nous sommes également pleinement solidaires des intervenants de première ligne qui mettent leur vie en péril pour lutter contre l'épidémie.»

Le nouveau financement de l'UE permettra de renforcer le soutien:

aux mesures de prévention et de lutte contre les infections;

visant à travailler avec les communautés locales afin de favoriser leur acceptation des mesures prises, y compris les mesures de prévention de la contagion et celles concernant l'accès aux soins de santé et les funérailles sûres et dignes; et

aux personnes ayant survécu à l'épidémie et à leurs familles.

Dans le contexte d'une crise humanitaire qui se détériore de plus en plus, l'aide de l'UE permettra également de répondre aux besoins humanitaires urgents dans les zones touchées et à haut risque en fournissant de la nourriture, un accès aux services de santé et de l'eau potable.

La lutte contre Ebola en République démocratique du Congo s'inscrit dans un contexte sécuritaire, politique et sociétal difficile. Les conflits, la forte mobilité de la population, un système de santé fragile et la méfiance des communautés continuent d'entraver les efforts déployés par les équipes d'intervention dans le pays.

Contexte

Alors que l'épidémie du virus Ebola en République démocratique du Congo reste confinée aux provinces orientales du Nord-Kivu et de l'Ituri, on assiste à une recrudescence du nombre de cas confirmés depuis avril 2019, les villes de Beni, Butembo et Katwa étant les principales zones de crise. Selon l'évaluation des risques de l'Organisation mondiale de la santé, le risque de propagation de la maladie au niveau national et régional reste très élevé, tandis que le risque d'une propagation à l'extérieur de la région est faible. Le 14 juillet 2019, un cas a été détecté à Goma, le principal point d'accès à la partie orientale de la République démocratique du Congo et trois cas par contagion en Ouganda au début du mois de juin 2019.

La crise Ebola a été déclarée urgence de santé publique de portée internationale par l'Organisation mondiale de la santé le 17 juillet 2019. Dans son évaluation rapide des risques publiée le 19 juillet 2019, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies a conclu que le risque global d'introduction et de propagation du virus Ebola dans l'UE/EEE reste très faible.

Comment l'UE aide-t-elle à lutter contre Ebola:

depuis août 2018, elle a consacré 47 millions d'euros pour financer l'aide humanitaire qu'elle a versée aux organisations humanitaires en République démocratique du Congo associées à diverses actions menées dans le cadre de la lutte contre le virus Ebola dans les zones touchées ou à haut risque.

elle a mis a disposition sonservice aérien humanitaire, ECHO flight, pour aider les travailleurs humanitaires sur le terrain, en transportant du personnel et de l'équipement vers les zones touchées par le virus Ebola. Plus de 110 de ces vols ont été effectués à ce jour;

elle a envoyé des experts de l'UE dans le domaine de la santé humanitaire en République démocratique du Congo qui participent à la coordination des mesures prises;

elle a soutenu, par l'intermédiaire du mécanisme de protection civile de l'UE, la formation à l'utilisation d'unités d'isolement de haute technologie pour les évacuations médicales des travailleurs humanitaires. Six unités d'isolement ont été fournies par la Norvège dans le cadre de la lutte contre le virus Ebola, par l'intermédiaire du mécanisme;

elle a apporté une aide financière pour le développement d'un vaccin contre Ebola ainsi que pour financer la recherche sur les traitements et les tests de diagnostic de la maladie (plus de 160 millions d'euros et 16,25 millions d'euros, respectivement, en fonds de l'UE depuis 2014);

elle a soutenu le secteur de la santé en RDC au moyen d'un programme de coopération au développement (180 millions d'euros au titre du 11e Fonds européen de développement pour la période 2014-2020). Depuis février 2019, l'UE soutient, avec près de 6 millions d'euros, la fourniture de services de soins de santé gratuits sur une période de six mois dans huit zones touchées par le virus dans le cadre du plan d'action actuel de lutte contre le virus Ebola;

elle a établi, en coopération avec l'Organisation mondiale de la santé, un mécanisme pour l'évacuation médicale des travailleurs de la santé et humanitaires ayant besoin d'un traitement dans l'UE;

elle a soutenu des mesures de prévention et de préparation face au virus Ebola dans les pays voisins des zones touchées par le virus en République démocratique du Congo. Depuis 2018, l'UE a alloué plus de 3,6 millions d'euros à l'Ouganda, au Soudan du Sud, au Rwanda et au Burundi afin de renforcer leurs mesures de détection rapide et de réaction aux cas d'Ebola, en cas de contagion.

Copyright Union européenne, 1995-2019

SOURCE Commission europénne

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.