Afrique de l'Ouest: Effondrement de la capitalisation du marché des actions de la BRVM en 2018

La capitalisation du marché des actions de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières en 2018 plonge, s'effondre. Tous les clignotants des principaux indicateurs ont terminés l'année au rouge.

L'information est contenue dans le Rapport annuel 2018 de la Banque centrale des états de l'Afrique de l'ouest(Bceao).

Selon l'institut d'émission, la capitalisation boursière s'est élevée à 8.274,05 milliards au 31 décembre 2018 contre 9.805,8 milliards au 29 décembre 2017, soit une baisse de 15,6%, imputable au recul du compartiment des actions.

En effet, la capitalisation du marché des actions est passée de 6.836,2 milliards à fin décembre 2017 pour se situer à 4.844,5 milliards au 31 décembre 2018, en recul de 29,13%, tandis que celle du marché des obligations a progressé au cours de la même période de 460,0 milliards, en ressortant à 3.429,5 milliards au 31 décembre 2018.

Toujours selon la même source, le volume des transactions a également enregistré un repli au cours de la période sous revue, en passant de 362.640 titres échangés au 29 décembre 2017 à 295.584 titres échangés à fin décembre 2018.

De même, les indices BRVM se sont également orientés à la baisse en 2018. Le BRVM10, principal indice boursier, et l'indice composite, se sont établis respectivement à 154,36 points et 172,24 points au 31 décembre 2018, fléchissant respectivement de 29,72% et de 29,14% par rapport à fin décembre 2017.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.