Congo-Kinshasa: La présidence du Sénat congolais remportée en partie par le FCC

Photo: Site du FCC
Logo du Front commun pour le Congo (FCC)
29 Juillet 2019

Candidat de l'ancien président Joseph Kabila, Alexis Thambwe Mwamba sort victorieux d'un vote à bulletin secret. Mais il n'a obtenu que 65 voix contre 43 pour son adversaire, le dissident Modeste Bahati Lukwebo.

Même si le FCC s'est félicité d'avoir remporté quatre des sept postes du bureau du Sénat, certains cadres de cette plateforme politique de l'ancien président Joseph Kabila reconnaissent tout de même qu'il s'est posé un problème de discipline de corps.

Pour preuve : l'échec d'Evariste Boshab, candidat FCC à la première vice-présidence et colistier d'Alexis Thambwe Mwamba.

"Comment les mêmes électeurs ont pu voter à différents postes de différente manière, la question se pose," estime le professeur Kodjo Ndukuma, cadre du FCC. "Comment est-ce que l'AFDC-A a pu avoir plus de quarante voix alors que son poids politique au Sénat était trois fois moins. Même si le FCC a une majorité écrasante au Sénat et a l'Assemblée Nationale, il faut aujourd'hui se dire que c'est un défi de pouvoir garder une discipline de corps durant tout le mandat. Mais le FCC dans tout ça reste la locomotive politique dans les deux chambres du Parlement."

Malaise au sein du FCC ?

Pour l'opposition, les résultats de l'élection des membres du bureau du Sénat traduit un malaise au sein du FCC. Michael Tshibangu est conseiller de Moïse Katumbi de la plateforme Ensemble pour le Changement et président en exercice de la coalition Lamuka :

"Un bon nombre de sénateurs n'ont pas suivi le mot d'ordre de leur autorité morale (Joseph Kabila, NDLR). Ils ont voté pour Bahati et on se demande ce qui va se passer après la publication du gouvernement parce qu'on sait aussi qu'un bon nombre de personnes qui ne seront pas servis comme Bahati pourront peut-être partir. C'est le signe d'un malaise au sein du FCC et les choses ne peuvent que s'aggraver avec la publication du gouvernement."

Sur les 109 membres du Sénat, le FCC détient 91 sièges. Evariste Boshab a été battu par Samy Badibanga, qui s'est présenté en indépendant. Alexis Thambwe Mwamba n'a lui obtenu que 65 voix, malgré le mot d'ordre de l'ex-président Joseph Kabila.

Apres cet épisode au Sénat, tous les regards sont désormais fixés sur la primature, ou les négociateurs du FCC et ceux du CASH ont annoncé vendredi un accord pour la formation du gouvernement. Une conférence de presse conjointe est prévue ce lundi, en fin de matinée.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.