Angola: Une fillette de sept ans indemne du VIH et du SIDA

Luanda — La fillette exposée au VIH par transfusion sanguine, il y a de cela neuf mois à l'hôpital pédiatrique David Bernardino de Luanda est indemne du VIH et du Sida, a déclaré le ministère de la Santé (Minsa).

Dans un communiqué de presse parvenu à l'Angop, ce portefeuille a précisé qu '«à partir du septième mois, grâce aux résultats négatifs de tous les examens effectués en Angola et en Afrique du Sud, nous pouvons affirmer que sur base de preuves scientifiques, l'enfant n'a pas et ne sera pas atteinte du VIH ou du SIDA à la suite de cette exposition. "

Le document explique qu'en raison de "mesures prises et d'une surveillance étroite de l'état de l'enfant, des analyses régulières ont permis d'observer la réduction progressive des anticorps jusqu'à leur élimination et la confirmation de l'absence de charge virale, ce qui signifie que l'enfant était exposée mais non infectée".

Il indique également que pendant le suivi de la fillette, des équipes spécialisées du Brésil, de l'Europe et de l'Afrique du Sud ont pris part avant son évacuation en Afrique du Sud, où elle a effectué des tests qui ont produit les résultats similaires à ceux de l'Angola.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.