Gabon: JIFA GABON 2019 - Les invitées sont toutes présentes

29 Juillet 2019

Attendues à Libreville pour prendre part à la Journée Internationale de la Femme Africaine (JIFA) section Gabon, les personnalités féminines invitées à ce grand rendez-vous sont déjà à Libreville pour donner à cet événement célébré tous les 31 juillet par l'UNESCO, l'éclat qu'il mérite.

On pouvait voir Calixte BEYALA, Laura FLESSEL ou encore Marie Sylvia SERBIN, des noms et des visages très connus sur le plan international, au cours de ce point de presse organisé à l'initiative du mouvement féministe « l'Appel des Mille et Une » ce lundi 29 juillet dans un hôtel de la place.

Il s'agissait pour les organisateurs de confirmer la présence des invitées internationales de la deuxième (2ème) édition du JIFA Gabon. Cette édition aura lieu ce mercredi 31 juillet à partir de 10h au Radisson Blu Okoumé Palace. Ce sera l'occasion pour ces dames de débattre avec leurs sœurs gabonaises sur les thèmes suivant : Femme et culture, Femme et Handicap, femme et sport.

La Journée Internationale de la Femme Africaine est un événement méconnu dans la sous région d'Afrique centrale. Le Gabon l'a célébré pour la première fois en 2018. On notait déjà, pour cette première édition des Africaines de différents horizons telles Ramatou YADE, Aminata KIELO, Nabou FALL et Ghislaine LOKAKO.

Pourtant, c'est le 31 juillet à Dar-Es- Salam en Tanzanie, que la première organisation féminine africaine a vu le jour sous l'appellation de « Conférence des Femmes Africaine » qui deviendra plus tard l' « Organisation Panafricaine des Femmes » au Congrès de Dakar, en 1974.

Au delà, des invitées internationales, les femmes gabonaises donneront de la voix durant cette célébration ; les présences de Honorine NGOU, Justine MINTSA, Mélanie ENGOUANG, Sylvie KOTHA, Nicole ASSÉLÉ et bien d'autres sont également annoncées.

Pour les organisateurs, " la célébration du 31 juillet, désormais instituée, offre aux Africaines un cadre permanent d'échanges avec les gouvernements sur les contraintes majeures à leur bien-être et au développement du continent".

Pour rappel, c'est Aoua Keita, Sage-femme, militante et résistante aux côtés de Modibo KEITA, contre le colonialisme français et première femme député du Mali, qui fut à l'initiative de cette journée.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.