Congo-Brazzaville: Donation - Les femmes vivant avec le ViIH-SIDA reçoivent des vivvres

Des aliments de première nécessité ont été remis à ces femmes par Inès Neffer Bertille Ingani, ministre de la Promotion de la femme et de l'Intégration de la femme au développement, au cours d'une cérémonie qui a eu lieu, le 26 juillet, à l'esplanade de l'Hôtel de la préfecture.

Destiné à deux cent quarante-neuf femmes et enfants démunis vivant avec le VIH-sida, le don constitué, entre autres, de sacs de riz, cartons de sucre, de tomate concentrée, de sel, de lait et de bidons d'huile a été réceptionné par l'association Tayuwana qui reunit des femmes vivant avec le VIH (FVVIH). Cette action entre dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale genre et particulièrement du Plan d'action pour l'amélioration de la protection des droits des FVVIH 2017-2021. Il s'agit également d'exécuter le programme de travail annuel signé avec le Pnud en 2009. «Dans ce cadre, le gouvernement a élaboré différents programmes qui ont pour assises les droits humains pour la riposte au VIH-sida», a indiqué Inès Neffer Bertille Ingani.

Au nombre de ces programmes pour lutter contre le VIH-sida figurent le Programme de restitution de la discrimination et de la stigmatisation, le service juridique relatif au VIH-sida, le suivi des lois, réglements et des politiques. Des activités en faveur des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) ont été menées en 2018. Il s'agit notamment du séminaire de formation des agents et dirigeants des structures sanitaires et des membres des organisation de la société civile (OSC) sur la prise en charge des FVVIH au titre de la stigmatisation et de la discrimination; campagne de sensibilisation des parties prenantes aux dispositions légales de la PVVIH et sensibilisation à la loi 30-2011 du 3 juin 2011, portant protection des PVVIH contre toutes les formes de violence.

Par ailleurs, Neffer Ingani a rappelé les recommandations formulées lors de ces activités. Celles-ci portent sur une offre de services adéquats, une équipe multidisciplinaire compétente et un appui financier pour une prise en charge globale, dynamique et efficace. Un accent particulier doit être mis pour susciter une prise de conscience sur les ravages considérables que causent la stigmatisation et la discrimination sur la vie des PVVIH, la disponibilité des ARV dans le pays, le soutien de l'action de la société civile impliquée dans la lutte contre le VIH et le sida par les pouvoirs publics et les partenaires techniques et financiers du pays.

Pour ce qui est de l'appui aux OSC chargées d'accompagner les FVVIH victimes de stigmatisation et de discrimination, le Réseau national de politique du Congo de Brazzaville et de l'association Azur développement de Pointe-Noire ont reçu la subvention d'un million. Inès Neffer Bertille Ingani a insisté sur le fait que la prise en charge des femmes démunies vivant avec le VIH-sida soit effective à tous les niveaux. «Malgré les tensions de trésorerie actuelles, l'accompagnement alimentaire est nécessaire pour lutter contre le VIH-sida», a-t-elle indiqué invitant les bénéficiaires du don au control de leur santé et à une alimentation saine et régulière.

Quoique de nombreuses actions soient menées en matière de lutte contre le VIH-sida dans le pays, des efforts doivent être encore consentis, d'après le Dr Valentin Ketta Ongania, point focal VIH-sida Pointe-Noire. «Le VIH est l'une des cause de mortalité dans notre pays et sévit sous un mode généralisé. L'offre des soins s'est considérablement amélioré mais il reste encore beaucoup à faire», a-t-il souligné. Des efforts considérables doivent aussi être fournis en matière de protection des droits des PVVIH car, comme l'ont signalé les bénéficiaires du don dans leur mot de remerciement lu par Suzie Annick Makaya, présidente de l'association Tayuwana, les FVVIH sont toujours victimes «d'actes de discrimination et de stigmatisation, de rejet social dans leur milieu de vie et de violences sous toutes leurs formes dont elles restent sans voix ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.