Burkina Faso: Axe Ouaga/Pékin - Attirer davantage d'investisseurs chinois

29 Juillet 2019

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a reçu en audience l'ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso, le vendredi 26 juillet 2019, à Ouagadougou. Le bilan de la première année de reprise de la coopération entre les deux pays et les projets en perspective étaient au centre des échanges.

Après une année de coopération bilatérale «positive», la République populaire de Chine a, dans sa valise diplomatique, de nouveaux projets pour le Burkina Faso. Ceux-ci étaient au cœur de l'audience que le chef du gouvernement burkinabè, Christophe Joseph Marie Dabiré, a accordé à l'ambassadeur chinois, Jian Li, le 26 juillet 2019, à Ouagadougou.

Des projets dans les domaines des infrastructures, de l'éducation, de la santé étaient sur la table des échanges ; sans oublier ceux dans le secteur de la sécurité et de la culture, a indiqué le diplomate de l'Empire du milieu, à sa sortie d'audience chez le Premier ministre Dabiré.

«Sur le plan commercial par exemple, on espère créer un environnement favorable pour attirer plus d'investisseurs chinois à venir implanter des usines au Burkina Faso et créer plus d'emplois ou à faire du commerce avec les Burkinabè», a précisé Jian Li.

Au niveau de l'éducation, a-t-il expliqué, il a été question de projets de formation pour les jeunes, consistant notamment à les envoyer se former en Chine.

«Il s'agit également d'élargir notre mission d'experts en formation professionnelle sur place ici afin de renforcer les capacités des jeunes pour qu'ils trouvent de l'emploi ou créent leurs propres entreprises», a ajouté l'ambassadeur de Chine.

La rencontre entre les deux hommes a également été l'occasion de dresser le bilan de la coopération entre les deux Etats, après une année de reprise des relations diplomatiques entre Pékin et Ouagadougou.

«On a discuté en détail des questions bilatérales depuis le rétablissement des relations de coopération entre nos deux pays, il y a un an deux mois. J'ai fait le bilan de cette coopération, de toutes les activités qui ont été réalisées en une année.

Et le Premier ministre a suivi avec intérêt, toutes les réalisations faites au Burkina», a laissé entendre le représentant de l'Empire du milieu au pays des Hommes intègres.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.