Soudan: Reprise des négociations sur fond de couvre-feu

Des graffitis sur les murs dans une rue à Khartoum
30 Juillet 2019

Les autorités ont déclaré ce lundi 29 juillet un couvre-feu dans quatre villes de l'Etat du Kordofan-Nord. Des faits alors que la reprise des négociations entre civils et militaires est prévue ce mardi 30 juillet.

Un comité technique, représentant le Conseil militaire au pouvoir et les leaders de la contestation civile, a travaillé lundi sur les préliminaires des discussions de ce mardi 30 juillet.

Le médiateur de l'Union Africaine, Mohamed el Hacen Lebatt parle de "discussions finales". Celles-ci devraient déboucher sur ce qui est appelé "déclaration constitutionnelle". Elle complètera la "déclaration politique" signée le 17 juillet dernier après de difficiles négociations. Cette dernière prévoyant un Conseil souverain de transition de cinq militaires et six civils, avec un mandat de trois ans et trois mois : soit une présidence de 21 mois pour les militaires et de 18 mois pour les civils.

Selon Babiker Faisal, l'un des leaders de la contestation civile, il reste à s'accorder sur trois points :

- les pouvoirs qui seront conférés au Conseil souverain,

- le déploiement des forces de sécurité dans le pays, et

- "l'immunité absolue" réclamée par les généraux au pouvoir.

Les militaires insistent pour bénéficier d'une "immunité absolue", suite aux rapports qui font état de la mort de plus de 250 personnes depuis décembre dernier, date du début des manifestations suite au triplement du prix du pain. Manifestations qui s'étaient transformées en contestation du régime d'Omar el-Béchir, finalement renversé par l'armée le 11 avril après 30 ans au pouvoir.

Lundi 29 juillet, cinq personnes dont des étudiants ont encore été tuées par balles dans la ville d'Al-Obeid, et un couvre-feu a été imposé dans quatre villes du centre du pays. Quoi qu'il en soit, les regards restent tournés vers Khartoum, où la "déclaration constitutionnelle" est attendue ce mardi 30 juillet.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.