Congo-Kinshasa: François Grignon plaide pour la restauration de l'autorité de l'Etat dans la région de Beni

communiqué de presse

François Grignon plaide pour la restauration de l'autorité de l'Etat dans la région de Beni

Beni, 30 juillet 2019- Le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies en République Démocratique du Congo, en charge de la Protection et des Opérations, François Grignon, a effectué une visite à Beni ce 29 juillet 2019. L'objectif de la visite était d'échanger avec les autorités politico-administratives et policières, afin de trouver des solutions au problème d'insécurité et à la maladie d'Ebola qui minent ce territoire.

"Il faut une stratégie commune pour la restauration de l'autorité de l'Etat dans la région », a affirmé François Grignon lors de sa rencontre avec le Maire de la ville de Beni et le responsable de la police.

M. Nyonyi Bwanakama, Maire de la ville de Beni, a salué la présence du Représentant spécial adjoint dans son secteur, accompagné du Chef de bureau intérimaire et du commandant de la Brigade d'Intervention de la MONUSCO.

« Nous sommes préoccupés par la présence des ADF qui sèment l'insécurité dans le territoire de Beni », a expliqué le maire de la ville. Il a rappelé à son hôte les dernières attaques des ADF sur l'axe Oicha-Eringeti, où au moins 23 personnes ont été tuées en l'espace de deux semaines. "Le massacre des civils est devenu insupportable et fait mal à la communauté", a-t-il déclaré. ». M. Nyonyi a encouragé l'implication de la communauté internationale à travers la visite de M. Grignon, comme une démarche engagée pour apporter la paix aux populations de Beni-ville et territoire. « Les opérations militaires ont montré leurs limites. Il faudrait maintenant d'autres alternatives d'imposition de la paix à Beni», a martelé le maire de la ville.

Par ailleurs, « le Virus à Ebola constitue un autre défi majeur à relever dans le territoire Beni », a indiqué le maire de la ville, tout en remerciant la MONUSCO et toute la communauté internationale pour les efforts fournis dans la riposte à cette épidémie.

Le Représentant spécial adjoint a, de sa part, exprimé sa compassion aux populations de Beni qui vivent depuis des années dans des atrocités intolérables. « C'est ce qui justifie aussi ma présence à Beni », a dit François Grignon.

Pour lui, la crise à Beni nécessite une stratégie commune pour restaurer l' autorité de l'Etat dans la région. Et d'ajouter que « la situation de Beni fait l'objet de discussions à Kinshasa et qu'il faut continuer à travailler ensemble pour apporter des solutions pérennes au problème ». François Grignon a, à cet effet, solliciter l'implication du Maire pour "mobiliser le soutien des populations à action de la MONUSCO.

Concernant le virus à Ebola, Le Représentant spécial adjoint a indiqué que la mobilisation de la communauté internationale est à la hauteur de la gravité de la maladie.IL a assuré que la Monusco continuera à apporter son appui à la riposte.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.