Egypte: Près d'un tiers de la population sous le seuil de pauvreté

De plus en plus d'Égyptiens vivent sous le seuil de pauvreté. Selon une étude publiée par l'organisme officiel des statistiques (Capmas) le taux de pauvreté est passé de près de 28% de la population en 2016 à près de 33% en 2018.

L'Égypte comptant aujourd'hui 99 millions d'habitants, cela signifie que 33 millions d'entre eux vivent avec moins de 1,5 euro par jour.

Cette augmentation de 5% du taux de pauvreté par rapport à 2016 est due à deux facteurs. D'abord, la dévaluation de la devise égyptienne en 2016.

La livre est alors passée de 12 centimes d'euro à 6 centimes seulement ce qui a entraîné une hausse vertigineuse des prix et une inflation qui a allègrement dépassé les 30%.

Et pour empirer les choses, il y a eu les conditions draconiennes du Fonds monétaire international pour accorder un prêt à l'Égypte.

Pour réduire le déficit budgétaire qui dépassait les 12% du PIB, le gouvernement a progressivement levé les subventions sur le carburant, l'électricité et le gaz.

Résultat : les chiffres macroéconomiques et les investissements ont augmenté, mais un plus grand nombre d'Égyptiens s'est appauvri.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.