Afrique: Chan/Cameroun 2020 - Les Léopards locaux toujours sans sélectionneur

Les Léopards de la RDC affronteront les Fauves du Bas-Oubangui de la Centrafrique au mois de septembre dans le cadre de la manche aller du dernier tour des éliminatoires du Championnat d'Afrique des nations (Chan) de football-Cameroun 2020.

Alors que cette échéance se rapproche à grand pas, force est de constater que rien de consistant n'est encore fait au niveau de la Fédération congolaise de football association (Fécofa) en termes de préparatifs à cette compétition de la CAF destinée à promouvoir les talents locaux. L'équipe en elle-même n'existe pas puisqu'il faut la reconstituer après la débâcle face au Congo/Brazzaville à Kinshasa, dans le cadre des éliminatoires de l'édition 2018 disputée au Maroc.

Depuis lors, la sélection nationale/version Chan a volé en éclat à la suite de la dispersion des joueurs dont la plupart ont gagné le vieux continent appâtés par des clubs européens plus huppés financièrement. Plutôt que de préserver les talents locaux existant, la fédération semble ne pas manifester un grand intérêt pour cette sélection manifestement oubliée dans l'échelle de ses priorités. La preuve, c'est que depuis la suspension du coach principal Mwinyi Zahera pour non atteinte des résultats, la fédération ne fait pas montre d'empressement pour lui trouver un successeur à la tête des Léopards/Chan. Moralité : l'équipe manque de sélectionneur alors qu'on est à moins de deux mois de la confrontation avec la Centrafrique.

Deux fois vainqueur du tournoi, en 2009 en Côte d'Ivoire et en 2016 au Rwanda, la RDC risque de passer à côté de l'objectif si rien de sérieux n'est fait pour passer le cap de la Centrafrique. Présents lors des quatre premières éditions, la RDC n'a pas des raisons de manquer à ce grand rendez-vous sportif continental au regard des talents dont elle regorge au plan national.

À noter que le match aller de cette sixième édition du Chan est programmé pour le week-end du 20, 21 et 22 septembre à Bangui, et le retour le week-end du 18, 19 et 20 octobre à Kinshasa. Il est plus que temps de dénicher le nouvel entraîneur qui succédera à l'actuel coach de Young Africans de la Tanzanie et, par ailleurs, sélectionneur adjoint des Léopards A. Il reste que le nouveau promu à ce poste n'aura pas suffisamment de temps pour confectionner une équipe homogène et aguerrie capable de freiner les ambitions des Fauves du Bas-Oubangui centrafricains.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.