Afrique: Internet - Sonatel s'engage à accélérer le processus avec l'acte 4 et place le Sénégal dans le Top 5 des pays où l'internet est le moins cher en Afrique

Accélérer le processus de démocratisation de l'accès à Internet. C'est l'ambition du Groupe Sonatel à travers son acte.

Le Groupe Sonatel s'est engagé auprès de l'Etat du Sénégal dans la Stratégie «Sénégal Numérique 2025» à faciliter l'accès du plus grand nombre à un internet abordable et de qualité. Le premier acte a été posé en février 2017.

Entre 2016 et 2019, les différents actes (1, 2 et 3) posés sur l'internet mobile nous ont permis de diviser le prix du volume de Gigabit par 3.

«Aujourd'hui, au Sénégal le prix du volume de Gigabit vaut moins d'un dollar et place le Sénégal dans le Top 5 des pays où l'internet mobile est le moins cher en Afrique.

Sur la partie Internet Fixe, les différents actes posés à date ont déjà permis de baisser de 21% le prix des offres ADSL, Fibre et Flybox », lit-on dans un communiqué reçu au Journal de l'économie sénégalaise (Lejecos).

Selon le document, ce 30 juillet 2019, c'est une nouvelle étape qui est franchie dans la concrétisation de cet engagement.

«Avec cet acte 4, Sonatel accélère encore la démocratisation de l'internet Fixe à la maison et s'engage à fournir une expérience client incomparable en même temps », annonce l'entreprise de telecom, leader du marché sénégalais.

Apres l'atteinte de l'engagement de baisse tarifaire sur la data mobile en janvier 2018, explique-t-on, l'acte 4 permet de faire profiter au marché sénégalais d'une baisse de 83% du prix du mégabits/s sur les offres Internet à la Maison, comparée aux tarifs de 2016.

«Cette baisse est fortement tirée par l'Internet très haut débit, notamment la fibre d'Orange qui en 2 ans a vu son prix du mégabit baisser de 79%.

En effet, dans cet acte 4, Sonatel privilégie la hausse des débits de toutes les offres au même prix, voire même une baisse de prix sur les 12 premiers mois », renseigne la même source.

L'objectif de cet Acte 4 est d'accélérer davantage l'entrée de l'Internet fixe dans chaque famille, quels que soient la technologie disponible dans sa zone d'habitation et son niveau de revenu.

Selon Sékou Dramé, Directeur Général de Sonatel : « Depuis 2017, Sonatel a renforcé sa posture citoyenne avec un engagement de contribution à la révolution numérique du Sénégal aux côtés de l'Etat.

C'est ainsi que nous avons procédé à une série de baisses sur les tarifs de l'Internet Fixe et Mobile et en deux ans, les prix de l'Internet mobile ont baissé de plus 50%. Aujourd'hui l'acte 4 va concrétiser une nouvelle baisse du coût de l'internet fixe comme promis. »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.