Gabon: JIFA GABON 2019 - Aider à trouver des solutions aux problèmes des femmes

La Journée Internationale de la femme Africaine (JIFA) au Gabon a été célébrée ce mercredi 31 juillet à l'instar de la communauté africaine. A l'initiative de l'association « l'Appel des Mille et Une », trois panels composés de femmes d'influence issues de différentes activités étaient réunis dans un hôtel de la place pour discuter sur trois thèmes axés sur le rapport de la femme à la Culture, au Handicap et au Sport.

C'est au cours d'un brunch, organisé par l'association « l'appel des Mille et Une », que les trois (3) panels se sont succédés dans une salle qui a rassemblé 270 participantes, pour débattre sur les trois thèmes retenus pour cette JIFA 2019 à savoir Femme et Culture, femme et Handicap et Femme et Sport.

Pour ouvrir le bal des interventions, Sylvia Serbin, historienne, a exposé sur le thème absence des femmes noires dans la transmission de l'histoire. Un exposé qui a rappelé le niveau important de l'engagement des femmes africaines dans les différents combats, que ce soit pour l'indépendance ou pour l'affirmation de leurs compétences. Elle a relevé cependant que malgré les efforts des grandes figures militantes, dans l'histoire, c'est plutôt la femme européenne qui est valorisée parce que « l'image de la femme africaine a toujours été attachée à la soumission et à la pauvreté ».

En ce qui concerne les thèmes retenus pour cette journée, les participantes ont eu droit à des riches contributions à travers plusieurs sous thèmes notamment sur la place des jumeaux dans les sociétés africaines présenté, autour de la maternité ou encore les génies de l'eau, mythe ou réalité avec les contributions de Calixte Beyala, Justine Mintsa, Honorine Ngou.

Une place importante a été accordée à la situation des femmes handicapées. Catherine Aaveyra, femme vivant avec un handicap, a rappelé que : « nous recevons une subvention annuelle de 75 milles francs par an. C'est dérisoire, qu'est-ce qu'on peut faire avec une telle somme au regard des difficultés sociales auxquelles nous faisons face ? » S'est-elle demandée.

Les femmes sportives ont, elles également, pris la parole notamment Laura Flessel, une des invitées internationales, ancienne ministre des Sports, a mis en exergue les apports économiques importants que génère le sport aujourd'hui : « nous on a travaillé sur la formation de nos acteurs autour du sport pour valoriser la formation, les différents métiers autour de l'apport. Lorsqu'on parle d'un match de foot, on parle de transport, d'hébergement de restauration... » pour cette sportive de haut niveau, la femme devra pouvoir s'insérer dans cet écosystème.

Dans l'ensemble, la JIFA 2019 a permis aux femmes d'exhumer les problèmes auxquels elles sont confrontées au quotidien. Pour Nicole Assélé, la Présidente de l'association « l'Appel des Mille et Une », « l'objectif est de remonter ces problèmes vers les décideurs pour aider à trouver des solutions aux problèmes des femmes ».

La Journée Internationale de la Femme célébrée au Gabon s'est achevée sans incident, les participantes sont impatientes d'être déjà à l'année prochaine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.