Guinée: Femme et science - A la découverte de Mme Aissatou Billy Sow, chercheuse-consultane en Genre et Développement Durable

Après ses études primaires et secondaires en Guinée, elle fait des études supérieures en Roumanie où elle obtient une Maîtrise en Sciences Physiques à l'Université de Bucarest en 1982 suivie d'un Certificat d'Etudes Supérieures Spécialisées (CEES) en Economie et Planification de l'Energie à Grenoble (France) en 1990 et d'un cours de Management des Projets à Atlanta Management Institut (AMI) aux USA avec une certification en 1993. Actuellement, elle es inscrite à l'Ecole Doctorale du CERESCOR pour une thèse sur la problématique du changement climatique en zone de mangrove et le genre.

Son intérêt pour le Développement Durable la pousse très vite à s'intéresser aux problématiques des technologies appropriées, en particulier les énergies renouvelables, en relation avec les questions de l'environnement et le genre; ce qui lui permet de participer à la plupart des Sommets Mondiaux sur l'Environnement, notamment la Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique (COP 21), à Paris, en décembre 2015, précédée par celle de Kyoto au Japon, en 1997 et la Conférence des Nations Unies sur la Lutte contre la Désertification à Ankara, Turquie ; membre du réseau des organisations et porte-parole de la société civile africaine à la session de dialogue ouvert en octobre 2015.

En outre, Aïssatou Billy SOW a aussi contribué à plusieurs réunions de comités d'experts sur ces questions, comme par exemple la réunion des experts sur les énergies renouvelables du PNUD/Union Européenne à Vienne, la formation des formateurs en Gouvernance Environnementale et la Recherche du Consensus dans la Gestion des Ressources Naturelles avec la Banque Mondiale à Dakar, le Forum des ONG africaines sur le Changement Climatique, avec Enda Tiers-Monde, le Comité Genre et Equité du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique etc.

Elle a également participé à des études sur le terrain, commanditées par la Banque Mondiale, le PNUD, la FAO, le CECI du Canada et l'USAID dans pratiquement toutes les préfectures de notre pays. Il s'agit notamment : des études et à la réalisation de projets portant sur les programmes de réduction de la pauvreté, le développement décentralisé participatif et le développement durable, le tout avec une perspective "genre".

Par ailleurs, elle a aussi mené à bien la construction de deux digesteurs de biogaz dans le village de Tambama, près de Kindia, qui ont fourni, pendant près de deux ans, du gaz d'éclairage et de cuisine à un petit nombre de familles et à la Mosquée. Cette expérience, unique en son genre, lui permet de démontrer que les technologies appropriées peuvent être des solutions très adaptées aux problématiques du développement communautaire, mais faute d'appui n'a pas abouti jusqu'au point de non-retour.

"Activiste" du développement durable, de la participation et du genre et membre du Groupe d'Experts « Femmes et Energie » de la revue « ENERGIA NEWS », Aïssatou Billy SOW a été également cooptée comme consultante Principale du Programme-Cadre Genre et Développement Agricole (FAO), Gender Analysis (USAID) et tant d'autres...

Enfin, grâce à toutes ses expériences théoriques et pratiques, Aïssatou Billy SOW a publié quelques articles dans des revues nationales et étrangères et compte publier bientôt un essai sur le développement participatif et le genre.

L'ensemble de ses expériences a été couronné par:

- Prix d'excellence pour la contribution de qualité dans la recherche dans le domaine des Sciences Physiques- Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS)-2017.

- Prix pour le projet renforcement de capacités des jeunes et des femmes rurales- Sunny Design-Société française privée spécialisée dans le photovoltaïque-2015.

L

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.