Mali: Le porte feuille de la BADEA pourrait passer de 100 à 400 millions de dollars

Le Président Directeur général de la Banque Arabe pour le Développement en Afrique (BADEA), Dr Sidi Ould Tah a déclaré mardi, que le porte actuel de son institution qui dépasse les 100 millions de dollars au Mali, pourrait passer à 300 ou 400 millions de dollars us, a appris l'AMAP de source officielle.

L'annonce a été faite mardi, au cours de l'audience que le Chef de l'Etat, Ibrahim Boubacar Keïta a accordée au PDG de la BADEA, à Koulouba.

« Ce porte feuille est appelé à se développer davantage. Suite à cette audience présidentielle, nous allons immédiatement commencer à travailler avec les différentes équipes afin que des ressources conséquentes soient mises à la disposition des différentes structures maliennes et en fonction des priorités définies par le Président de la République » a souligné Dr Tah.

« Le Président de la République nous a donné des instructions pour travailler avec les équipes, et nous allons continuer les discussions avec les parties prenantes particulièrement le ministère de l'économie et des finances, pour que la BADEA puisse apporter une aide significative et diversifiée répondant aux priorités des plus hautes autorités maliennes » a -il conclu.

La Banque Arabe pour le Développement en Afrique (BADEA) intervient au Mali dans les secteurs des infrastructures routières, de l'agriculture, du commerce et dans le financement des Petites et moyennes entreprises (PME).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.