Afrique de l'Ouest: Activités bancaires dans l'Uemoa - Les ressources ont augmenté de 2.465,6 milliards FCfa en 2018

La Bceao a publié son Rapport sur les conditions de banques dans l'Uemoa en 2018. Selon ce document de la Bceao consulté par le Journal de l'économie sénégalaise (Lejecos), l'effectif du réseau bancaire de l'Uemoa s'est accru d'une unité par rapport à fin décembre 2017, pour ressortir à 127 banques à fin décembre 2018.

Cette situation traduit l'installation de deux nouvelles banques au Burkina et au Mali et la fermeture d'un établissement bancaire au Bénin. Quant aux établissements financiers, leur effectif est resté inchangé à 18 unités.

Quant à l'activité du système bancaire de l'Union, en 2018, elle a été marquée par une progression plus importante des ressources (+9,1%) que des emplois (7,0%), induisant une réduction du déficit structurel de trésorerie qui s'est établi à 3.042,2 milliards à fin 2018. «Les emplois du système bancaire ont augmenté de 2.134,9 milliards pour s'établir à 32.660,2 milliards en fin 2018.

Cet accroissement résulte d'une hausse des crédits (+1.837,9 milliards ou+9,7%) et des autres emplois (+297,1 milliards ou +2,6%).

Quant aux ressources bancaires, ils ont augmenté de 2.465,6 milliards pour se situer à 29.617,9 milliards à fin décembre 2018, sous l'effet de la hausse de l'encours des dépôts et emprunts (1.939,3 milliards ou 8,6%) ainsi que des fonds propres nets (+529,8 milliards ou 19,9%) », renseigne l'institut d'émission.

«Le niveau moyen des liquidités offertes aux banques par l'Institut d'émission dans le cadre des adjudications hebdomadaires est ressorti à 3.117,0 milliards contre 3.031,7 milliards en 2017, soit une hausse de 2,81%.

Le taux moyen pondéré desdites opérations est ressorti en hausse, passant de 3, 60% en 2017 à 3,88% en 2018 », révèle la Bceao.

Sur le guichet des adjudications mensuelles, le montant moyen des avances accordées est passé de 788,8 milliards en 2017 à 710,7 milliards en 2018, soit un repli de 9,9%.

Le taux d'intérêt moyen sur ce marché a également augmenté, se situant à 3,98% en 2018, contre 3,90% en 2017.Sur le marché interbancaire de l'Union, le volume des transactions a baissé et les taux se sont tendus.

En effet, le volume moyen hebdomadaire de transactions toutes maturités confondues s'est établi à 276,7 milliards en 2018, contre 294,5 milliards l'année précédente, soit un repli de 6,4%. Le taux d'intérêt moyen est ressorti à 5,16% en 2018 contre 4,91% en 2017.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.