Afrique: Calendrier chargé des joueurs - Sadio Mané au cœur d'un rapport de la FIFpro

La multiplication des compétitions, des matchs joués avec moins de jours de récupération, des heures de vol hallucinantes, tel est en résumé la vie d'un footballeur professionnel. Pour soutenir cette thèse, la FIFpro a publié un rapport, à l'aide des exemples précis des stars dont Sadio Mané.

Intitulé « At the Limit : Player Workload in Elite Professional Men's Football« , le rapport a dénoncé le rythme élevé des charges physiques et l'enchaînement des matchs des joueurs. Ce rapport a pris en compte le nombre de match, de déplacement en une période donnée. Entre le 25 mai 2018 et le 19 juillet 2019, Sadio Mané a disputé 70 matchs et parcouru 100 000 km en avion. Il n'a eu que 22 jours de repos. Ce qui est alarmant, selon la FIFpro.

Quant à son compair d'attaque à Liverpool, Mohamed Salah, il a joué 68 matchs avec un déplacement de 50000 km en avion.

La FIFpro a donné des pistes de solutions pour finir avec cette robotisation des joueurs :

Instaurer des pauses hors saisons obligatoires de 4 semaines et des pauses mi-saison obligatoires de 2 semaines.

Limiter le nombre de fois par saison où les joueurs ont des compétitions consécutives avec moins de 5 jours de récupération entre 2 matchs.

Examiner l'opportunité d'imposer des plafonds annuels de matchs pour chaque joueur afin de protéger sa santé et sa performance.

Élaborer un système d'alerte rapide pour surveiller la charge de travail des joueurs et les aider à planifier les matchs à l'avance.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.