Angola: Le pays et la RDC facilitent les visas pour promouvoir les investissements

Dundo — Les gouvernorats de Lunda Nord (Angola) et du Kassaï central (République Démocratique du Congo) se sont accordés jeudi, à créer des conditions en vue de faciliter la délivrance des visas de tourisme et d'améliorer l'environnement des affaires.

C'est en fait pour rendre dynamique l'importation et l'exportation des produits locaux.

Selon le communiqué final de la réunion bilatérale entre les deux gouvernorats il s'est avéré nécessaire que les autorités concernées, dans le cadre des services de migration et étrangers (SME) de créer des conditions faciles à la délivrance des visas, sans bureaucratie excessive.

La réunion a aussi recommandé que les commerçants de deux pays, porteurs de passeport, aient l'obligation de déclarer leurs chiffre d'affaires aux autorités douanières afin de s'assurer de leur pertinence.

De cette façon, un délai de dix jours devrait être accordé pour leur séjour dans les deux territoires.

S'il n'existait aucune relation formelle entre les chambres de commerce de Lunda Nord et de Kassaï Central, il serait convenable de mettre en place un forum d'échange d'expériences en matière économique. C'est pour soutenir les entreprises, et en facilitant l'importation et l'exportation de produits.

Les deux gouvernorats se sont convenus de créer des marchés le long de la frontière, dans le respect des normes internationales qui prévoient les activités commerciales dans les zones neutres.

La création d'une base de données pour le contrôle des entrées et des sorties de produits d'origine animale et végétale, d'un centre de multiplication, d'amélioration génétique animal et végétale figure aussi parmi les accords signés lors de cette réunion.

Il a également été convenu d'améliorer les voies de communication afin de permettre une plus grande circulation des personnes et de leurs biens.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.