Cameroun: Choléra - Déjà six morts à l'Extrême-Nord

Des cas d'hospitalisations ont également eté enregistrés dans le district de santé de Kaélé, département du Mayo-Kani.

L'Extrême-Nord vit une épidémie de choléra depuis quelques semaines. Les premiers cas ont été notifiés dans l'aire de santé de Midjivin, dans le district de santé de Kaélé entre le 1er et le 8 juillet 2019 avec dix cas suspects de choléra dont quatre décès. Les prélèvements ont été effectués et acheminés au laboratoire de la CNPS de Maroua qui dispose d'un plateau technique respectable pour effectuer les analyses médicales. Il a fallu attendre le 13 juillet, précisément la réunion de crise tenue à Kaélé, pour que la région soit déclarée en épidémie.

C'était justement avec la notification, par le laboratoire de la CNPS de Maroua, d'un résultat positif au vibrio cholerae INABA 01 à la culture. Selon les explications des techniciens de la santé, la présence de ce vibrion signifie que le sujet est atteint du choléra. Du coup, la délégation régionale de la Santé publique, sous la houlette du Dr Bava Hamadou Boubakary s'est mise en branle en mettant à la disposition de tous les districts de santé de l'Extrême-Nord les moyens nécessaires en vue de la prise en charge efficace des malades du choléra. Dans le même temps, elle a doté les districts de santé des tests de dépistage rapide, des tubes pour la collecte des selles, du chlore et bien d'autres intrants pouvant aider à mettre les patients hors de danger.

Le délégué régional de la Santé publique de l'Extrême-Nord a entrepris une vaste campagne de sensibilisation des populations lors des descentes sur le terrain. Le choléra étant une maladie de la saleté, il est surtout question d'inviter les populations à être très vigilantes et à adopter une hygiène corporelle et environnementale rigoureuse. Dans une région où certaines populations s'habituent à déféquer à l'air libre, l'on redoute une propagation de l'épidémie. Toujours est-il que tout cas suspect doit être référé dans le centre de santé le plus proche et les kits nécessaires sont disponibles pour la prise en charge des malades.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.