Maroc: Sellami reste et Ammouta débarque chez les locaux

Bien maline a été la Commission fédérale chargée d'affecter les sélectionneurs à leurs nouveaux postes. Apparemment, pour Patrice Beaumelle, ancien premier adjoint de Hervé Renard chez les A, la promotion pourrait avoir l'air d'un cadeau empoisonné.

En confiant au technicien français l'équipe nationale des U23, celui-ci aura un challenge difficile à relever. D'ici un mois, plus précisément la première semaine de septembre, Beaumelle aura, en effet, à disputer avec ses nouveaux poulains un match décisif en aller et retour contre le Mali comptant pour le troisième tour des éliminatoires de la CAN U23 prévue en novembre prochain en Egypte. Epreuve dont les trois premiers défendront les couleurs du continent au tournoi olympique des JO d'été de Tokyo 2020.

Le Maroc, qui a accédé à ce tour après avoir gagné par réserve face à la RD.Congo qui avait aligné un joueur dont l'âge dépassait celui olympique, a hérité d'un adversaire malien qui, sur le papier, part avec les faveurs des pronostics. Ce qui n'est pas fait pour arranger les choses pour un Patrice Beaumelle qui n'aura qu'un mois pour préparer une équipe compétitive, capable de franchir ce cap.

S'il parvient à remporter cette rencontre et briller au tournoi qualificatif, avec à la clé le sésame pour Tokyo, tout le monde sera gagnant. A contrario, l'élimination devrait donner le droit à l'instance fédérale de se débarrasser, sans avoir à casquer beaucoup d'argent pour rupture de contrat, d'un employé chèrement payé, à hauteur de 500.000 dirhams, le salaire qu'il percevait en tant qu'adjoint de Hervé Renard parti, lui, en Arabie Saoudite.

En plus de Patrice Beaumelle, l'on connaît désormais qui s'occupera des destinées de l'EN des locaux. Une fonction qui est revenue à Lhoucine Ammouta, un cadre qui connaît très bien le championnat national et la compétition africaine après avoir été doublement sacré avec le FUS en Coupe de la Confédération et le Wydad en Ligue des champions.

Tout comme Beaumelle, Ammouta ne dispose que de peu de temps pour préparer la sélection des locaux, tenante du titre, pour la double confrontation contre l'Algérie (aller : 20- 21 ou 22 septembre ; retour : 18-19 ou 20 octobre prochains). Le vainqueur de cette rencontre de la zone nord se qualifiera directement aux phases finales du 6ème CHAN qui aura lieu au début de l'année 2020 en Ethiopie.

Quant à Jamal Sellami, il a été maintenu dans son poste de sélectionneur des U20, équipe qui défendra les couleurs nationales aux Jeux africains qu'abritera notre pays à partir du 19 courant.

Il faut reconnaître que Jamal Sellami, lauréat avec les locaux du dernier CHAN, est bien loin d'être dans de parfaites dispositions, en dirigeant une sélection qui disputera une compétition en dehors des dates FIFA. Ce qui veut dire qu'il aura du mal à renforcer l'effectif par l'incorporation d'internationaux marocains évoluant dans des clubs européens.

A noter que les noms des entraîneurs des autres catégories des sélections nationales seront révélés ultérieurement.

Et l'on attend tous l'annonce du nouveau sélectionneur de l'équipe nationale première, sachant que parmi les prétendants cités par ci et par là, il y a le Français Laurent Blanc, sans équipe depuis un bon bout de temps, l'Allemand Gerard Rohrt, demi-finaliste avec le Nigeria à la dernière CAN, mais surtout le Franco-bosniaque Vahid Hallilodzic qui vient de quitter le FC Nantes et serait tenté par un second passage du côté du Maroc où il avait gagné son premier titre majeur, la première édition de la Ligue des champions d'Afrique avec le Raja de Casablanca en 1997.

Par ailleurs, il a été procédé, jeudi, à l'officialisation du contrat du Gallois Osian Roberts, nouveau DTN pour les prochaines cinq saisons et qui commencera son travail à partir du mois de septembre.

Sur une liste de 15 prétendants au poste, le choix a porté sur Osian Roberts, ancien directeur technique du Pays de Galles de 2007 à 2019, expert et directeur de la formation à l'Union des associations européennes de football (UEFA), lit-on dans le communiqué fédéral.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.