Cote d'Ivoire: Recrutement dérogatoire des personnes handicapées - Ce qu'il faut savoir

Face aux nombreuses critiques des organisations et associations en charge des personnes atteintes de handicap, dénonçant les modalités du recrutement dérogatoire, initié par le gouvernement au profit des personnes handicapées, le ministère de l'Emploi et de la protection sociale est monté au créneau pour rétablir la vérité et expliquer lesdites modalités.

A travers le Directeur de la protection sociale, Idrissa Traoré, le ministère a présenté, au cours d'une conférence de presse tenue à cet effet au cabinet du ministre, le jeudi 25 juillet dernier, les modalités de déroulement du recrutement dérogatoire en faveur des personnes en situation de handicap ainsi que les perspectives visant à améliorer leur intégration socioprofessionnelle.

Pour la période 2018, ce sont 158 personnes qui ont été admises au recrutement dérogatoire contre 263 recalées pour motif de handicap lourd, handicap léger ou pour handicap non constaté. Selon Idrissa Traoré, « ce sont près de 1095 personnes en situation de handicap qui ont été recrutées à la Fonction publique ».

Indiquant que ce n'est pas le ministère de l'Emploi et de la Protection sociale qui recrute mais le ministère de la Fonction publique après validation en conseil des ministres.

Le comité interministériel de recrutement comprend, les ministères de l'Emploi, de la Fonction publique, de l'Économie et des finances, le Secrétariat d'État au budget et des organisations de personnes en situation de handicap.

« Notre ministère ne fait qu'un plaidoyer en faveur de ces personnes qui ont également des aptitudes à faire valoir », a précisé Idrissa Traoré.

Avant d'indiquer que c'est une faveur de l'Etat en faveur des personnes handicapées. Il s'agit de créer des conditions pour que ces personnes soient recrutées à la Fonction publique. Et répondre aux difficultés d'accès à l'emploi de cette couche de la population.

« L'Etat a décidé de reconduire pour deux ans encore cette mesure et un ensemble de textes seront adoptés et pris à cet effet. » Aussi est-il prévu un fonds d'insertion pour permettre à ces personnes d'intégrer plus facilement les secteurs d'activités.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.