Cote d'Ivoire: Baptême de promotion à l'Ecole de gendarmerie / Hamed Bakayoko aux nouveaux gendarmes - « Vous devez renforcer l'image de votre Institution »

L'Ecole de gendarmerie d'Abidjan a connu une ambiance particulière, hier. Elle a abrité la cérémonie de baptême de la 43ème promotion des officiers élèves du cours d'application des officiers de la gendarmerie nationale et le baptême de la 58ème promotion de l'Ecole de gendarmerie d'Abidjan.

On a pu noter 601 éléments dont 30 filles pour la 58èmepromotion de l'Ecole de gendarmerie et 17 éléments de différentes nationalités pour les officiers élèves : 4 du Gabon, 3 du Burkina Faso, 2 du Congo Brazzaville et 5 de la Côte d'Ivoire et des élèves sous-officiers de la 57ème promotion. La cérémonie était présidée par le ministre d'Etat ministre de la Défense, Hamed Bakayoko.

Qui a invité les nouveaux gendarmes à traduire en acte le nom de baptême de leur promotion : "droiture".

« La Côte d'Ivoire a connu des moments de difficultés, des incompréhensions, des moments de crise, l'interférence des Forces de défense et de sécurité dans la vie de la nation. Nous sommes tous témoins de ce que la gendarmerie est restée la gendarmerie.

C'est-à-dire la gendarmerie pour la patrie et la loi, pour la République, pour les Institutions et ceux qui les incarnent. Vous entrez dans une Institution qui a été préservée de longue date par vos devanciers.

Vous devez renforcer cette image et non la dégrader. Vous n'avez pas le droit de faire moins que vos devanciers pour la réputation de l'image de votre Institution » a exhorté le ministre.

Le parrain de la cérémonie, Ouattara Sié, Abou, Dg des Impôts, a également exhorté ses poulains à être des modèles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.