Congo-Brazzaville: « Au-delà des borgnes », de Tobi N'Dzaba

Paru en juillet aux éditions L'Harmattan, section Congo-Brazzaville, le roman de cent soixante-dix pages est une œuvre littéraire qui tente de dresser un pont entre les traditions anciennes et contemporaines au sujet des situations familiales, tel l'héritage, l'unité familiale, etc.

« L'ouvrage est une œuvre romanesque dans laquelle l'auteur raconte l'histoire d'un conflit familial.

En effet, Mbeeri est le frère d'un homme décédé et qui, depuis la mort de ce dernier, assure la gestion de ses biens, puisque les enfants étaient encore très jeunes pour le faire. Mais, aujourd'hui qu'ils ont grandi, ils ne l'acceptent plus et veulent de la transparence.

« Et tout ça sans nous associer. M. Mbeeri fait tout, tout seul, alors qu'il n'était que le frère de notre père. Quand on lui a demandé de gérer, nous étions petits. Maintenant, nous avons grandi. Nous pouvons le faire nous-mêmes... », évoque l'auteur dans son récit.

Roman de la mésentente, de la dénonciation de la manière dont la tradition gère la succession, d'une part, et de sa gestion, selon le code de la famille, d'autre part, ce livre met face à face les deux camps.

Mbeeri, à cheval sur les deux, s'évertue en vain à montrer le chemin et coupe la poire en trois, en proposant une révision du code de la famille congolaise qu'il veut réconcilier avec une tradition plus adaptée à la société qui, elle aussi, devra évoluer. A mi-chemin entre fiction et réalité, ce roman conduit à la réflexion des réalités qui divisent bon nombre de familles dans nos sociétés.

Ancien enseignant à l'université et ancien directeur de la scolarité et des examens de l'université Marien-Ngouabi, Tobi N'Dzaba profite désormais de sa retraite pour écrire et imaginer contes et romans qui jettent un œil critique sur le monde dans lequel il vit.

Notons que Tobi N'Dzaba est également auteur de la poésie « Les délices de la douleur », du roman « Le gui » et des nouvelles « Echos des murmures ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.