Gabon: Ali Akbar exclu du PDG

Rien ne va plus pour l'ancien ministre Ali Akbar Onanga Y'obegue. Il semble ne plus avoir l'esprit clair, raison pour laquelle ce dernier s'est lancé dans une démarche purement répréhensible dès sa mise en pause aux affaires.

Ses propos sur les réseaux sociaux lui ont valu l'exclusion du Parti Démocratique Gabonais (PDG) car accusé ; « d'atteinte à l'unité du parti et actes contraires à la probité ».

Ainsi, le désormais ex-député de la Léconi-Lékori suite à sa sanction au sein du Parti Démocratique Gabonais (PDG) le jeudi 1er août, se voit quasiment dépouillé de tout car écopant de ses positions. Sans le moindre doute, Ali Akbar Onanga Y'obegue vient d'écoper double sanctions.

L'enfant du G2 s'est depuis peu mis dans une posture de défiance à l'encontre de ses supérieurs hiérarchiques tant dans son parti que face aux autorités gouvernementales, cela après son éviction du ministère de la fonction publique.

Pensant être indéboulonnable du fait d'être l'un des proches du Chef de l'État Ali Bongo Ondimba, Ali Akbar Onanga Y'obegue a été rapidement l'objet de certains faits dont : la nouvelle forme de gouvernance prônée par le numéro un (1) gabonais, laquelle n'admet nullement des couacs de la part de ceux censés montrer le bon exemple au peuple.

Ce dernier qui brille depuis quelques temps par des communications litigieuses sur sa page Facebook, jetant ainsi le discrédit sur sa personne du fait des propos qui semblent attisés le feu dans le pays. Sa récente exclusion des rangs du PDG n'est que justice rendue au règlement intérieur du parti.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.