Gabon: La CNR demande que la vacance de pouvoir soit déclarée

Zacharie Myboto, Président de l'Union nationale, Jean Eyeghé Ndong, ancien Premier ministre, Jean-François Ntoutoume Emane, président du Rassemblement des patriotes républicains et plusieurs autres leaders de partis de l'opposition ont pris part à la réunion politique au domicile de Jean Ping conviée par ce dernier, afin de livrer à la presse le communiqué issu de ces discussions.

Par la voix de Jean-François Ntoutoume Emane, on apprend donc que « le collège des leaders de la CNR demande que la vacance du pouvoir soit déclarée, exigeant que les rênes du pays soient confiées à Jean Ping » car, estiment ils, « en dehors de la reconnaissance de sa victoire, toute solution alternative conduira vers une impasse ».

Le collège estime que « le Gabon se trouve depuis la dernière présidentielle entre les mains d'un groupuscule assoiffé de pouvoir qui a foulé aux pieds nos valeurs et nos institutions et qui apparaît comme une dictature armée et criminelle. »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.