Soudan: Les FDLC - l'Accord avec le CMT est final

Khartoum — Les Forces de la Déclaration de Liberté et de Changement ont annoncé qu'elles ont atteint un accord final avec le Conseil Militaire de Transition (CMT) sur la Déclaration constitutionnelle, affirmant que l'accord est une première étape vers le travail civil pour la réalisation de la paix et les programmes économiques.

Abbas Madani, un des leaders des FDLC a indiqué, lors d'une conférence de presse ce samedi que le « combat » pour un pouvoir civil est plus grand et que le changement nécessite plus de vigilance et de temps à travers l'expansion d'espaces de travail politiques.

Il a ajouté que l'accord sur la Déclaration constitutionnelle vienne dans ses articles et ses textes fondamentaux en complément de l'accord politique signé le 17 juillet 2019 pour ouvrir une nouvelle étape de la lutte pacifique pour la construction et la reconstruction.

Il a souligné l'importance du consensus sur la mise en œuvre des termes de la Déclaration, qu'il a décrite comme importante, soulignant l'importance d'un contrôle strict de la population, et a déclaré qu'il était nécessaire de faire régner l'état de droit et l'égalité ainsi que la citoyenneté et les droits et la transparence entre les citoyens et les gouverneurs.

Madani a noté que la Déclaration constitutionnelle sera paraphée demain dimanche.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.