Sénégal: Les soutiens du militant Guy Marius Sagna demandent sa libération

Arrestation de l'activiste Guy Marius Sagna lors d'une manifestation à Dakar

Au Sénégal, 26 personnalités, dont le réalisateur et militant antiraciste américain Danny Glover, demandent la libération du militant antisystème Guy Marius Sagna. Celui-ci a été arrêté le 16 juillet pour diffusion de « fausse alerte au terrorisme ».

Mi-juillet, le mouvement Fraap-France Dégage, le Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine, dont Guy Marius Sagna est l'un des dirigeants, a publié un communiqué accusant la France de « préparer psychologiquement les populations à vivre avec l'idée de la menace terroriste ». Pourtant, Guy Marius Sagna n'était pas présent lors de la présentation de cet appel devant la presse ; il a été arrêté le 16 juillet pour diffusion de « fausse alerte au terrorisme ».

« C'est quelqu'un qu'on veut faire taire »

Pour l'écrivain Boubacar Boris Diop qui le soutient, il s'agit d'une manœuvre pour faire taire le militant. « J'ai l'impression que les gens l'avaient à l'œil, dit-il. Ils attendaient un prétexte pour le garder en prison.

C'est quelqu'un qu'on veut carrément faire taire. Il parle des accords de partenariat économique, il parle du franc CFA, il s'exprime sur le fait que quand même de plus en plus, les intérêts français sont prioritaires aux yeux du gouvernement sénégalais dans notre économie. Il dénonce tout cela. »

À propos de la santé de Guy Marius Sagna, Boubacar Boris Diop rapporte : « On sait qu'il a le moral. Il a écrit une lettre à ses camarades pour leur dire : 'Je m'en fais surtout pour vous. Mon moral est inoxydable.' C'est tout ce qu'on sait ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.