Afrique: 18ème Sommet de l'AGOA - Les USA engagés à promouvoir les investissements en Afrique

Photo: wikipedia
Drapeau des USA

Dans le cadre de la 18ème édition du Sommet sur la Loi sur la Croissance et les Opportunités de Développement en Afrique (AGOA), qui a ouvert ses portes, hier, à Abidjan, sur le thème « L'AGOA et l'Avenir: Développement d'un nouveau paradigme pour orienter les relations commerciales et les investissements entre les Etats-Unis et l'Afrique », le Sous-Secrétaire d'Etat Adjoint Américain aux Affaires Africaines, Matthew Harrington, a réitéré l'engagement de son pays à accompagner la future génération de jeunes leaders africains sur le chemin de l'entrepreneuriat.

Il a déclaré en lançant le Forum de la Société civile en présence de Ramata Ly-Bakayoko, ministre ivoirienne de la Femme, de la famille, et de l'enfant, qu'à travers des programmes tels que le YALI, "les États-Unis sont engagés à autonomiser la future génération de jeunes leaders africains", en les aidant à tirer profit de leur talent et de leur esprit d'entreprise.

Pour lui, l'autonomisation économique des femmes est une priorité pour les Etats-Unis aux niveaux les plus élevés. « Quand les femmes sont autonomisées économiquement, ceci produit un effet multiplicateur qui renforce la stabilité, la sécurité et la prospérité des familles, des communautés et des pays » a-t-il dit.

Au cours de cette rencontre, la question de l'impact de la corruption sur le commerce national et international, et de l'adoption d'une nouvelle vision dans la préparation des pays africains à l'exportation vers les Etats-Unis, a été abordée.

Lors du second forum de la journée, auquel ont pris part, la Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire (CGECI) et la Présidente directrice générale du Conseil des entreprises pour l'Afrique, Florizelle Liser, le Sous-secrétaire Adjoint pour le Moyen-Orient et l'Afrique au Département du Commerce des États-Unis, Seward Jones a indiqué que le gouvernement des États-Unis s'est engagé également à promouvoir les investissements et le commerce avec les pays africains à travers l'initiative Prosper Africa, qui facilitera les échanges commerciaux et réduira les barrières au commerce. La conférence ministérielle s'ouvre aujourd'hui en présence du chef de l'Etat ivoirien, Alassane Ouattara.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.