Cote d'Ivoire: L'ambassadeur de Chine et les épouses des militaires reconnaissants à la Première Dame

Comment améliorer les conditions de vie des femmes de Côte d'Ivoire ? Voici la préoccupation de Mme Dominique Ouattara qui recevait le mercredi 31 juillet 2019 Sem Wan Li, nouvel ambassadeur de Chine à la résidence présidentielle et le jeudi 1er août 2019, l'association des épouses des militaires de Côte d'Ivoire (AEMCI) à son cabinet d'Abidjan Cocody.

À cette rencontre Mme Meité Kariatou, présidente de l'association des épouses des militaires de Côte d'Ivoire (AEMCI) et ses amies ont tenu à remercier la Première Dame de Côte d'Ivoire pour les efforts consentis en vue de l'autonomisation des femmes.

En réponse à cette reconnaissance, Dominique Ouattara comme pour toutes les femmes, a promis un crédit spécial du Fafci (fonds d'appui aux femmes de Côte d'Ivoire) pour l'autonomisation des membres de l'AEMCI à travers l'entreprenariat. Le montant de ce nouveau fonds n'a pas été dévoilé.

Touché par l'engagement humanitaire de Dominique Ouattara, le nouvel ambassadeur de Chine en Côte d'Ivoire, Sem Wan Li s'est confié à la présidente de Children Of Africa la veille, mercredi 31 juillet 2019 afin de lui témoigner son admiration pour ce qu'elle fait pour les femmes et surtout les enfants.

Le diplomate chinois a promis accompagner l'épouse du chef de l'État ivoirien dans la réalisation de ses œuvres en faveur du bien-être des plus démunis.

Signalons que c'est le jeudi 23 mai dernier que le nouvel ambassadeur de la République Populaire de Chine a présenté sa lettre de créance à S.E.M Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d'Ivoire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.